Utpictura18 - Diderot

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Documentaire Diderot au Salon : vérité, poésie, magie en ligne sur vimeo

Pour citer ce texte : Stéphane Lojkine, « Diderot et les arts », cours donné à l’université d'Aix-Marseille, sept.-déc. 2014

Diderot et les arts

LMDE16/LMDE19 - Littérature classique, Littérature et arts - programme 2014

Carle Vanloo, Médée et Jason, avec Mlle Clairon en Médée, 1759, Stiftung Preussische Schlösser und Gärten, Berlin-Brandenburg, Neues Palais.

Carle Vanloo, Médée et Jason, avec Mlle Clairon en Médée, 1759, Stiftung Preussische Schlösser und Gärten, Berlin-Brandenburg, Neues Palais.

Présentation du cours

Diderot aimait à se présenter comme un philosophe et comme un poète (c’est-à-dire un dramaturge) : certainement pas comme un critique d’art. Pourtant il se lance dans l’aventure lorsque son ami Grimm lui propose de rédiger pour la Correspondance littéraire les comptes rendus des expositions organisées tous les deux ans au Louvre par l’Académie royale de peinture et de sculpture : les Salons, qui s’intitulent ainsi du nom du Salon carré du Louvre où se tenaient les expositions, ne se contenteront pas de décrire et de juger les œuvres exposées. Diderot y repense le rapport du texte et de l’image et, à la lumière de son expérience théâtrale, explore et questionne les fondements de la représentation artistique contemporaine.

Ce questionnement s’articule autour des notions de scène et de moment, qui permettent d’abord à Diderot de penser la peinture en poète, puis, lorsqu’il acquiert une certaine culture artistique, de se déprendre du modèle théâtral pour explorer la dimension proprement scopique de l’art : Diderot s’intéresse alors à ce qu’il appelle le technique du peintre, à la matière picturale, et à tout ce qui peut défaire le cadre scénique pour ouvrir l’art à un rapport plus immédiat à la nature.

On se demandera quels sont les enjeux de ce questionnement.

Enjeux sémiologiques d’abord : Diderot ouvre l’ère moderne des dispositifs, il pense l’œuvre comme un dispositif.

Enjeux politiques également : le dispositif de l’œuvre inscrit l’œuvre dans un projet intellectuel de création, de réception et de description. A toutes les étapes de ce projet, l’œuvre prend sens dans son rapport avec un public, une communauté citoyenne qui délivre et réélabore sans cesse les valeurs, au delà du simple jugement. A ce titre, l’expérience de l’art est déjà une pratique politique.

Livre au programme

Diderot, Œuvres, tome IV « Esthétique - Théâtre », Laffont, Bouquins, 1996

Support de cours

Stéphane Lojkine, L’Œil révolté. Les Salons de Diderot, J. Chambon, 2007

Le Goût de Diderot. Greuze, Chardin, Falconet, David, Hazan, 2013

Le Goût de Diderot. Regards croisés sur une exposition, Scérén, 2013

Programme des séances

  1. Mercredi 17 septembre. Introduction.

Le modèle théâtral

  1. Mercredi 24 septembre. Carle Vanloo, Mlle Clairon en Médée, Salon de 1759, p. 194.

  2. Mercredi 1er octobre. L’article Deshays du Salon de 1761, p. 213-216

Peinture d’histoire et peinture de genre

  1. Mercredi 8 octobre. Greuze, La Piété filiale, Salon de 1763, p. 275-278

  2. Mercredi 15 octobre. L’article Greuze du Salon de 1769, p. 864-869

  3. Mercredi 22 octobre. L’article Baudouin du Salon de 1765, p. 371-376

Diderot et Platon : enjeux philosophiques

  1. Mercredi 5 novembre. L’Antre de Platon, Salon de 1765, p. 423-431

    Devoir à rendre pour le 5 novembre : Noël Hallé, La Course d’Hippomène et d’Atalante, Salon de 1765, p. 318-319

  2. Mercredi 12 novembre. Le préambule du Salon de 1767, p. 517-529

Le technique et l’idéal

  1. Mercredi 19 novembre. Vien, Saint Denis prêchant la foi en France, Salon de 1767, p. 538-548

  2. Mercredi 26 novembre. La nature morte

La fin de la scène

  1. Mercredi 3 décembre. La Promenade Vernet, p. 594-635

  2. Mercredi 10 décembre. La poétique des ruines

    Dissertation à rendre pour le 10 décembre (voir ci-dessous)

  3. Mercredi 17 décembre. Préparation au partiel de janvier

Dissertation (10 décembre)

Expliquez et commentez ces propos de Diderot dans les Essais sur la peinture : « Il s’agit vraiment bien de meubler sa toile de figures ! Il faut que ces figures s’y placent d’elles-mêmes, comme dans la nature. Il faut qu’elles concourent toutes à un effet commun, d’une manière forte, simple et claire ; sans quoi je dirai comme Fontenelle à la Sonate : “Figure, que me veux-tu ?” » (p. 500)