Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Ganymède et l’aigle (version de Vienne) - Rubens
Ganymède et l’aigle (version de Vienne) - Rubens Auteur : Rubens, Pierre Paul (1577-1640)

Datation : entre 1611 et 1612

Sources textuelles : Ovide, Métamorphoses, 10 (Orphée/Ganymède/Pygmalion/Atalante&Hippomène) vv. 155-161
Virgile, Énéide (inachevée en 19 à la mort du poète) V, 252-257 (Ganymède brodé sur une chlamyde offerte à Cloanthe)

Sujet de l’image : Sujet mythologique. Ganymède
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objets indexés dans l’image :
Aigle / Autre scène au second plan / Coupe

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 203 * Largeur 203 cm

Lieu de conservation : Vienne, Palais Schwartzenberg

Bibliographie : Charles Scribner III, Rubens, Ars Mundi, 1990, n° 7, p. 68
Notice n° A0164   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : L’enlèvement de Ganymède (version du Prado) - Rubens

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
3. Ce tableau ou une variante proche a appartenu à la Galerie du Palais royal. Il en existe une gravure dans la « Galerie du Palais Royal gravée d’après les tableaux des differentes ecoles qui la composent : avec un abrégé de la vie des peintres & une description historique de chaque tableau », tome II, 1808 (Cote Bnf MFILM V-293). Le commentaire est le suivant : « Jupiter épris de la beauté de Ganymède, fils de Troas roi des Troyens, le transporte sous la forme d’un aigle sur l’Olympe, où la jeune Hébé lui remet la coupe du nectar pour le servir lui-même aux Dieux. Dans l’éloignement on voit ces dieux assis à un banquet : Rubens a rendu ce sujet de la manière la plus pittoresque, et si l’on remarque dans ce tabkeau quelques uns des défauts que l’on reproche à ce grand Maître, on y retrouve aussi le cachet d ece génie vaste qui a traité tous les genres, qui n’ets inférieur dans aucun, et sublime dans presque tous. »

Analyse de l’image :
    Il s’agit plutôt d’une apothéose, toute référence au combat du berger et de l’aigle ayant disparu.


Sujet de recherche : S. Lojkine, Bacchanale et rire des dieux dans la peinture de Rubens
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Vienne, Palais Schwartzenberg
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.