Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Polyphème épiant Acis et Galatée - Poussin
Polyphème épiant Acis et Galatée - Poussin Auteur : Poussin, Nicolas (1594-1665)

Datation : entre 1623 et 1624   (date conjecturale)

Source textuelle : Ovide, Métamorphoses, 13 (Achille/Polyxène/Acis&Galatée) vv. 750-884

Sujet de l’image : Sujet mythologique. Acis et Galatée
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objets indexés dans l’image :
Autre scène au second plan / La scène est observée par effraction / Scène à deux

Nature de l’image : Dessin à la plume
Technique utilisée : Plume, encre brune, lavis gris et brun, traces de pierre noire
Dimensions :  Hauteur 182 * Largeur 323 cm

Lieu de conservation : Windsor Castle, Royal Library, inv. 11940

Bibliographie : P. Rosenberg et L. A. Prat, Nicolas Poussin (cat), RMN, 1994, n° 3, p. 129
Notice n° A0273   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Acis et Galatée - Poussin

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Trait d’encadrement à la plume, encre brune

Analyse de l’image :
     La scène proprement dite, l’étreinte d’Acis et de Galatée au second plan à gauche, est minorée par rapport à la représentation de Polyphème, à droite, épiant les amants de derrière les rochers. Cette disproportion est caractéristique du style maniériste. Le rocher est l’écran du dispositif scénique : il délimite et même enveloppe l’espace restreint de la scène à gauche, comme le marque sa forme incurvée. A cette fonction de protection, de circonscription, il faut opposer une autre fonction, de communication : le rocher fait communiquer la partie gauche et la partie droite du dessin. Entre l’épieur et les épiés, il établit une coupure : c’est la coupure sémiotique entre le signifiant à droite, l’œil et la parole du Cyclope, et le signifié à gauche, ce qui est vu ; c’est aussi la coupure de la castration symbolique, par quoi est signifié le désir de Polyphème. La fonction de communication de l’écran se manifeste par cette coupure : c’est une fonction discontinue, alors que la fonction de protection est une


Sujet de recherche : S. Lojkine, La main tendue, le regard démasqué (Poussin et Greuze)
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Windsor Castle, Royal Library
Traitement de l’image : 
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.