Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le testament d’Eudamidas - Poussin
Le testament d’Eudamidas - Poussin Auteur : Poussin, Nicolas (1594-1665)

Datation : entre 1643 et 1644

Source textuelle : Lucien de Samosate (125-192) Toxaris ou De l’amitié, XXII

Sujet de l’image : Sujet historique. Eudamidas
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objets indexés dans l’image :
Fenêtre / Les personnages font cercle autour de la scène / Lit de mort / Main masquant le visage

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 110, * Largeur 138, cm

Lieu de conservation : Copenhague, Statens Museum for Kunst

Bibliographie : P. Rosenberg et L. A. Prat, Nicolas Poussin (cat), RMN, 1994, n° 139, p. 345
Alain Mérot, Poussin (cat), Hazan, 1990, p. 140
G. Faroult, G. Scherf, Ch. Leribault &alii, L’Antiquité rêvée, Gallimard, 2010, n° 58, p. 225
Notice n° A0276   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : La Mort de Germanicus - Poussin // L’empereur Sévère reproche à Caracalla d’avoir voulu l’assassiner - Greuze // La mort d’Alceste, ou l’héroïsme de l’amour conjugal - Peyron // La mort de M. de Climal (La Vie de Marianne, 5e partie, éd. 1778)- Schley // Don Quichotte sur son lit de mort (Don Quichotte, Madrid, 1674) - Obregón // Le Testament d’Eudamidas - Luc François Breton d’après Poussin // Des mauvais malades (Brant, Das Narrenschiff, Bâle, 1494, F47v)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Peint selon Bellori pour Michel Passart, maître des Comptes.

Analyse de l’image :
    Exemple d’amitié. Un pauvre soldat de Corinthe dicte ses dernières volontés en présence de son médecin, debout sur la gauche derrière le lit, de sa mère, retournée vers la droite, et de sa fille, affalée sur une chaise au pied de son lit. N’ayant rien, il ne lègue rien, mais demande à deux riches amis de prendre soin de sa mère et de marier sa fille. Etrange testament ! A la surpise de tous les Corinthiens, les deux amis exécutent scrupuleusement les dernières volontés du soldat. Contrairement à La Mort de Germanicus, Le Testament d’Eudamidas est traité en frise, pratiquement sans profondeur, ce qui le rend très proche de certaines compositions de Greuze. Le tableau est cité par Diderot avec éloge dans les Salons.


Sujet de recherche : S. Lojkine, La main tendue, le regard démasqué (Poussin et Greuze)
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Copenhague, Statens Museum for Kunst
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.