Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La Mort de Germanicus - Poussin
La Mort de Germanicus - Poussin Auteur : Poussin, Nicolas (1594-1665)

Datation : 1628

Source textuelle : Tacite, Publius Cornelius Tacitus (v55-v120) Annales, II, 71-72

Sujet de l’image : Sujet historique. Germanicus
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objets indexés dans l’image :
Les personnages font cercle autour de la scène / Les personnages font groupe et constituent la scène / Lit de mort / Main masquant le visage / Personnage de dos / Perspective d’architecture / Rideau (fond de scène)

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 148 * Largeur 198 cm

Lieu de conservation : Minneapolis, The Minneapolis Institute of Art, The William Hood Dunwoody fund

Bibliographie : P. Rosenberg et L. A. Prat, Nicolas Poussin (cat), RMN, 1994, n° 18, p. 157
Notice n° A0282   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Les Amours de la jument (Denis Diderot, Les Bijoux indiscrets, 1748, fig. 5) // La mort d’un Père de famille, regretté par ses enfants - Greuze // L’empereur Sévère reproche à Caracalla d’avoir voulu l’assassiner - Greuze // Le testament d’Eudamidas - Poussin // La Mort de Méléagre - Le Brun // Allégorie à la mort du Dauphin - Lagrenée // La mort de Méléagre (sarcophage romain, version du Louvre)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Commandé en octobre 1626 par le cardinal Francesco Barberini, neveu du pape Urbain VIII, le tableau a été livré par Poussin en janvier 1628.
3. On a lié la notice avec quelques autres exemples d’usage d’une perspective d’architecture intérieure décalée par rapport à l’espace restreint de la scène. Il existe une trentaine de copies de ce tableau. La plus ancienne gravure est celle de Guillaume Chasteau.

Analyse de l’image :
    Selon les conventions de la peinture d’histoire classique, le tableau est censé mettre en scène le discours de Germanicus tel que l’imagine Tacite au livre II des Annales. Mais il semble que le discours soit ici terminé. Poussin a choisi le moment où Germanicus vient d’expirer, empoisonné par Pison et Plancine. Il peint les réactions diverses de l’assistance après l’événement. Au premier plan à droite, Agrippine, son épouse, est entourée de ses enfants et se voile le visage en signe de désespoir, selon un geste dont la tradition iconographique remonte à l’Agamemnon de Timante, se voilant la face devant le sacrifice d’Iphigénie sa fille. A gauche, les soldats de Germanicus sont partagés entre la tristesse à gauche et la révolte à droite : au centre, l’un d’eux lève le bras droit, attestant les dieux que son général sera vengé.


Sujet de recherche : S. Lojkine, La main tendue, le regard démasqué (Poussin et Greuze)
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Minneapolis, The Minneapolis Institute of Art
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.