Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
L’assassinat de saint Thomas Becket - Jean-Baptiste Marie Pierre
L’assassinat de saint Thomas Becket - Jean-Baptiste Marie Pierre Auteur : Pierre, Jean-Baptiste Marie (1714-1789)

Cette notice fait partie d’une série : Paris, Salon de 1748 (pièce ou n° 36 / 117)

Datation : entre 1745 et 1748

Sujet de l’image : Église et saints
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objets indexés dans l’image :
Autel / Colonnade / Les personnages font cercle autour de la scène / Les personnages font groupe et constituent la scène / Perspective d’architecture / Torche

Nature de l’image : Peinture sur toile

Lieu de conservation : Paris, Église Notre-Dame de Bercy

Bibliographie : Michael Levey, L’Art du XVIIIe siècle, Flammarion, 1993, n° 189, p. 184
M de Savignac, Peintures d’églises à Paris au 18e s, Somogy, 2002, n° 23, p. 163
Notice n° A0301   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Se trouve actuellement à l’église Notre-Dame de Bercy, à Paris.
Anciennement à l’église Saint-Louis du Louvre.

Analyse de l’image :
     « Par M. Pierre, Ecuyer, Professeur.
   38. Un Tableau en hauteur de 9 pieds sur 5 de large, représentant le Martyre de S. Thomas, Archevêque de Cantorbery. »
   
   Le conflit entre Henri II d’Angleterre et Thomas Becket, archevêque de Cantorbéry est le conflit des deux pouvoirs qui se partagent le gouvernement de l’Angleterre. Thomas était un ami d’Henri II, qui lui confia l’éducation de son fils et favorisa son élection comme archevêque. Thomas dès son élection s’opposa cependant violemment au roi, qui entendait par les constitutions de Clarendon (1164) astreindre tous les sujets de son royaume, clercs compris, à une juridiction unique, royale. Plutôt que de se soumettre, il s’exile en France, cherchant le soutien du pape Alexandre III (alors à Sens) et du roi Louis VII. Peu après son retour en 1170, il est assassiné par quatre chevaliers dans sa cathédrale, près de l’autel. Le roi n’avait pas explicitement commandité cet assassinat, mais il aurait dit, dans un moment d’exaspération, « Will no one rid me of this turbulent priest ? »
   Henri II dut faire publiquement pénitence, renoncer aux Constitutions de Clarendon. Thomas Becket fut canonisé en 1173 par Alexandre III et son culte se répandit dans toute l’Europe. Sa tombe fut un des lieux de pélerinage les plus populaires en Angleterre.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Église Notre-Dame de Bercy
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 21/12/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.