Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Une dame attachant sa jarretière, et sa servante - Boucher
Une dame attachant sa jarretière, et sa servante - Boucher Auteur : Boucher, François (1703-1770)
Œuvre signée.

Datation : 1742   (Œuvre datée)

Sujet de l’image : Scène d’intérieur. Femme à sa toilette
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objets indexés dans l’image :
Ecran de cheminée / Miroir / Paravent / Porte entrebâillée / Spectateur factice (portrait, statue) / Tableau sur le mur

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 52,5 * Largeur 66,5 cm

Lieu de conservation : Lugano, Fondation Thyssen-Bornemisza

Bibliographie : Montebello, Laing, Marandel, Rosenberg, Boucher (cat), RMN, 1986, n° 38, p. 199
Notice n° A0533   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : La Jarretière détachée - Jean-François de Troy // Lucrezia & sa sœur Angelica (Mémoires de Casanova, fig 7) - d’après Julius Nisle

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions à l’intérieur de l’image (hors signature et date).
1. Signé et daté en bas à gauche : « f(ecit) Boucher 1742 »

Analyse de l’image :
    Une dame à sa toilette et sa servante occupent l’espace de la scène proprement dite, ou espace restreint. La dame noue le ruban de sa jarretière au-dessus de son genou pour maintenir son bas de soie. Sa servante tient à la main une coiffe (la coiffe de la nuit que la dame vient d’ôter ?). La scène est délimitée à droite par un miroir, puis par un paravent, au centre par une porte vitrée, à gauche par un écran de cheminée, qui a été placé perpendiculairement à la cheminée de façon à diffuser la chaleur du feu vers la dame. Sur le devant, la délimitation se poursuit avec les objets jetés à terre : un soufflet, un éventail, une sorte de plumeau qui devait servir probablement à poudrer. Mais cette limite est, partout, menacée, transgressée : derrière le paravent, un portrait sur le mur semble épier cette scène intime. Derrière la portre vitrée, un rideau dissimule peut-être un personnage. Le soufflet passe sous le plumeau pour pénétrer le cercle intime. Enfin, le jeu des ombres laisse deviner, à gauche, une fenêt

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Lugano, Fondation Thyssen-Bornemisza
Traitement de l’image : 
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.