Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Haria et ses chiens (Denis Diderot, Les Bijoux indiscrets, 1748, fig. 4)
Haria et ses chiens (Denis Diderot, Les Bijoux indiscrets, 1748, fig. 4)
Cette notice fait partie d’une série : [Denis Diderot], Les Bijoux indiscrets, Au Monomotapa [Paris, Durand, 1748] (pièce ou n° 4 / 9)

Datation : 1748

Source textuelle : Diderot, Les Bijoux indiscrets (1748) Chapitre 26, 10e essai de l’anneau

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objets indexés dans l’image :
Chien / Ciel de lit / Femme étendue sur un lit / Rideau(x) de lit / Sol en damier / Tableau sur le mur

Nature de l’image : Gravure sur cuivre
Dimensions :  Hauteur 11,5 * Largeur 7 cm

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Imprimés, Y2 12479 (1)
Notice n° A0606   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : La Gimblette (version de Munich) - Fragonard // Diane et Actéon - d’après le Titien // Un président fait cacher l’amant de sa femme (Heptaméron, Amsterdam, 1698)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Problème d'attribution des auteurs ; Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. On peut lire en haut à droite: « T.1 Pag.232 »
3. Comparer, pour le thème ici parodié et pour le dispositif, avec Diane et Actéon du Titien : le tableau se trouvait au dix-huitième siècle à la galerie du Palais-Royal (voir lien).

Analyse de l’image :
    Haria est une riche veuve de Banza qui préfère ses chiens à ses amants. Elle se décide pourtant à épouser le jeune Sindor, qui est attiré par sa fortune. La scène représente la nuit de noces d’Haria et de Sindor. Sindor n’arrive pas à pénétrer dans le lit d’Haria pour consommer le mariage. Après avoir expulsé tous les autres chiens du lit, il saisit Médor par la patte pour essayer de le déloger. Mais Médor résiste. « Il agaça Médor de la main droite. Médor attentif à ce mouvement, n’aperçut point celui de la gauche, et fut pris par le col » (folio, p. 143). Le graveur a superposé à cette scène des noces sanglantes celle de la mort de Zinzoline, défenestrée par Sindor. Tout débute lorsque « la levrette […] lui mordit le gras de la jambe » (p. 141). Le lit avec son ciel de lit est le lieu où se joue l’action scénique, l’interposition de Médor entre Haria et Sindor. Le cône lumineux qui part des trois bougies sur le mur du fond à droite et s’élargit jusqu’au corps d’Haria à demi dévêtue constitue le cône

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Scanner
Photographie sur papier    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 31/08/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.