Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Roland échange la jument, Roger & Mandricard (Rolfur Valgrisi 1562, ch30)
Roland échange la jument, Roger & Mandricard (Rolfur Valgrisi 1562, ch30) Auteur : Dosso Dossi, Giovanni de Lutero dit (1489-90/1542)

Cette notice fait partie d’une série : Lodovico Ariosto, Orlando furioso, Venise, V. Valgrisi, 1562, con privilegio (pièce ou n° 30 / 46)

Datation : 1562

Source textuelle : Roland furieux, chant 30 (La Jument morte ; Mandricard meurt. Départ de Renaud)

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle
Dispositif : Composition narrative. Plusieurs épisodes

Nature de l’image : Gravure sur bois
Dimensions :  Hauteur 21,4 * Largeur 13,8 cm

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, Résac yd 389
Notice n° A0623   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Roland & la jument morte d’Angélique (Rolfur Franceschi 1584 ch30) - G. Porro // Mandricard tué par Roger (Roland furieux Valvassori 1566, ch30)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Problème d’attribution des auteurs.
2. Exceptionnellement, la gravure est placée en recto, c’est-à-dire sur une page de droite, de sorte que l’argument, la lecture allégorique et le début du chant se trouvent au verso de la gravure.

Analyse de l’image :
        A la fin du chant XXIX, l’Arioste raconte comment Roland, rencontrant Angélique et Médor en Espagne (str. 58), alors que ceux-ci font route vers la Chine (voir chant XIX), s’empare de la jument d’Angélique (str. 67-68) qui s’enfuit grâce à son anneau magique. Roland épuise la jument, puis la traîne, jusqu’à ce que mort s’ensuive (str. 71).     Au premier plan à droite, Roland tire sa jument morte vers la mer, à l’embouchure d’un fleuve (str. 4). A gauche, Roland traverse le fleuve à la nage. Au-dessus, à gauche, il rencontre un berger à cheval et lui propose d’échanger ce cheval contre sa jument morte (str. 6). Le berger se moque de Roland, le frappe de son bâton et est étendu mort, complètement à gauche. Roland, au centre, s’empare de la jument et sème la mort sur son passage, jusqu’à son arrivée à Malaga, qu’il ruine entièrement (MALEGA. ; str. 9). Tout en haut à gauche, Roland, de Malaga, se rend à Algésiras (Zizera, ZIZE.). Là, voyant un canot dans la mer (à la pointe de la tente en haut à gauche), plein de gens en quâte de plaisir, il s’élance à leur poursuite (str. 11).     Roland s’enfonce donc dans la mer avec son cheval, et après la mort de celui-ci poursuit à la nage vers l’Afrique (.APHRI.), au bord de Ceuta (Setta, SET., str. 15). On le voit tout en haut courir à la rencontre d’une armée de guerriers noirs.     Après la strophe 15, rupture narrative. Exceptionnellement, la suite du chant est représentée en dessous.     La partie supérieure de la gravure est occupée par le camp d’Agramant. A gauche, un enfant tire dans une urne l’ordre du combat qui doit opposer Mandricard à Roger et à Gradasse pour la possession de l’écu d’Hector et de l’épée Durandal. C’est le nom de Roger (RVG) qui sort en premier (str. 24).     Au coin inférieur gauche de l’arène, Gradasse, Roger et Mandricard (de profi), devant les deux rois Marsile et Agramant (de face), attendent le tirage au sort.     A gauche, au-dessus de l’enfant qui tire le nom de Roger de l’urne, Sobrin (SOB.) et Marsile désapprouvent Agramant d’accepter ce combat (str. 27). Plus à droite, contre l’arène et en dessous de la tente, Agramant cherche à concilier Roger et Mandricard (str. 29). Au-dessus, assise sous sa tente, Doralice supplie Mandricard, genou fléchi devant elle, de renoncer au combat (str. 31-36). A l’entrée de la tente, deux soldats viennent annoncer à Mandricard (MAN) que le combat va commencer. Parallèlement, complètement à droite sur la gravure, Roger et Gradasse se rencontrent devant une tente. Roger sonne du cor à droite au-dessus de la lice (str. 44). Mandricard, à gauche, s’élance à cheval vers lui (str. 46).     Le peuple se presse autour des barrières pour assister au combat de Mandricard et de Roger, présidé par Agramant (AGRA.), assis en haut sur la gauche. Doralice est assise sur la droite (DOR.). Au centre de l’arène, Roger et Mandricard s’affrontent à cheval. Leurs noms sont indiqués sur la croupe de leurs chevaux. Sur la gauche, Mandricard est étendu mort à terre (MAN., sous AGRA.). Sur la droite, sous son cheval, Roger est étendu blessé (str. 66-67).     En haut à droite, dans une tente, Roger est soigné par un chirurgien (str. 74).     A la strophe 75, rupture narrative.     Tout en haut à droite, à Montauban (MONTE AL[bano]), Hippalque (HIP.) donne à Bradamante (BRA.) la lettre de Roger, où celui-ci lui promet son prochain retour (str. 78-81). Renaud (RI.) revient à Montauban (str. 93) embrasser sa famille, puis repart, accompagné de Richard (RIC), Richardet (RIC), Alard (ALA), Guichard (GUI), Vivian (VIVI) et Maugis (MAI pour MAU).


Sujet de recherche : Iconographie du Roland furieux
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Scanner
Photographie sur papier    Commande n° 2110189  du 22/06/20    Cliché n°
Localisation de la reproduction : Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.