Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La ville et le port de Toulon - Vernet
La ville et le port de Toulon - Vernet Auteur : Vernet, Claude Joseph (1714-1789)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Paris, Salon de 1757 (pièce ou n° 59 / 165)

Datation : 1756

Sujet de l’image : Port de mer
Dispositif : Petite(s) scène(s) dans un paysage ou une fabrique

Objet indexé dans l’image : Les personnages sont disséminés dans une vue

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 165 * Largeur 263 cm

Lieu de conservation : Paris, Musée du Louvre, INV 8297
Notice n° A0641   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé et daté : « Peint par Joseph Vernet à Toulon 1756 ». 2. Appartenait à une série de quinze tableaux représentant les ports de mer de France commandés par Louis XV en 1753 et exécutés de 1754 à 1765. 5e tableau de la série. Payé en 1757: « le Port Vieux et la Rade de Toulon, 2400 écus.» Cat. Ingersoll Smouse, n°645. 3. Version péparatoire, coll. Jules Strauss, Paris. Cat. Ingersoll Smouse, n°646. Gravure datée 1763.

Analyse de l’image :
     « Vue de la Ville et de la Rade, effet de matin. Cette vue est prise d’une maison de campagne à mi-côté de la montagne qui est derrière la ville. On y représente les amusements des habitants et la voiture dont ils se servent pour aller aux maisons de campagne qu’on nomme bastides ». (Livret du Salon de 1757.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Musée du Louvre
Traitement de l’image : Image Web
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Base de données The Web Gallery of Art
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 20/06/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.