Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Polinesse rejoint Dalinde au balcon (Roland furieux, ch5, 1879) - Doré
Polinesse rejoint Dalinde au balcon (Roland furieux, ch5, 1879) - Doré
Cette notice fait partie d’une série : L’Arioste, Roland furieux, ill. Gustave Doré, Paris, Hachette, 1879, in-folio (pièce ou n° 5 / 0)

Datation : 1879

Source textuelle : Roland furieux, chant 05 (Amours de Guenièvre et d’Ariodant) stance 9

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objets indexés dans l’image :
Absorbement / Balustrade / Personnage de dos / Scène à deux

Nature de l’image : Gravure

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, Résac Smith Lesouef R-6551 (autre exemplaire : Résac Yd95)
Notice n° A0749   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Ariodant voit Polinesse au balcon (Rol fur Plassan 1795, ch5) - Moreau le jeune // La fausse Guenièvre; Renaud tue Polinesse (Roland furieux Anvers 1558, ch5)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Légende : « Stance 9 »

Analyse de l’image :
    Cette représentation du baiser de Polinesse et de Dalinde déguisée en Guenièvre inverse le dispositif scénique traditionnel : nous ne voyons pas la scène de la place d’Ariodant, le rival malheureux de Polinesse posté en contrebas près d’une maison en ruine, mais depuis l’intérieur de la chambre, où il n’y a personne. Le point de vue du spectateur est un point de vue impossible. Il permet de figurer, du point aveugle intime de la chambre, le surgissement de l’objet du désir depuis le néant de la nuit : voilà qui nous rapproche plus de Baudelaire ou de Poe que de l’Arioste....


Sujet de recherche : Iconographie du Roland furieux
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Scanner
Photographie sur papier    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 27/07/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 24/12/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.