Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Mariage de saint François et de Pauvreté - Francesco di Giorgio Martini
Le Mariage de saint François et de Pauvreté - Francesco di Giorgio Martini Auteur : Francesco di Giorgio Martini (1439-1502)

Datation : entre 1458 et 1460   (date conjecturale)

Sources textuelles : Dante, Divine Comédie (1307-1321), Le Paradis Chant 11
Jean de Parme, Sacrum commercium S. Francisci cum domina Paupertate, 1227

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Saint François
Dispositif : Consécration (Adoubement, couronnement, dédicace)

Nature de l’image : Peinture sur bois

Lieu de conservation : Munich, Alte Pinakothek

Bibliographie : Rosa Giorgi, Santi, I Dizionari dell’Arte, Milan, Electa, 2002, Francesco d’Assisi, p. 135
Notice n° A0775   (n°1 sur 1) 
Analyse de l’image :
    François est représenté jeune et glabre, comme il devait être au moment de sa conversion. La tonsure rappelle son état de religieux. Il prend la main de Pauvreté, avec laquelle, par ce geste, il consacre son mariage mystique. Pauvreté a une auréole simple, différente du « clipeus » (auréole-bouclier) de François. François est représenté avec les stigmates, l’un de ses attributs principaux, même si cette scène est censée se produire bien avant le moment où il reçut les stigmates. La corde qui sert de ceinture à François a trois noeuds, symboles des trois voeux de pauvreté, chasteté et obéissance.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Munich, Alte Pinakothek
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 21/08/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.