Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La Surprise - Boucher
La Surprise - Boucher Auteur : Boucher, François (1703-1770)

Datation : 1723   (date conjecturale)

Sujet de l’image : Sujet de genre. Scène d’intérieur

Objets indexés dans l’image :
Balcon / Chat / Femme étendue sur un lit / La scène est observée par effraction / Rideau (fond de scène) / Scène à trois

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 81,5 * Largeur 65,6 cm

Lieu de conservation : New Orleans, The Museum of Art

Bibliographie : Margaret Morgan Grasselli, P. Rosenberg, Watteau (cat), RMN, 1984, n° 2, p. 98
Notice n° A0932   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Nymphe et satyre (Jupiter et Antiope ?) - Boucher // Jupiter et Antiope - Carle Vanloo

Analyse de l’image :
     L’instant d’avant la représentation, cette jeune femme assise jouissait de l’intimité avec sa jeune suivante agenouillée au pied de son lit et son chat. Intimité suspecte ? L’homme qui écarte le rideau pour pénétrer sa chambre depuis, semble-t-il, le balcon, provoque en elle un mouvement de surprise et peut-etre de jeune. L’intrusion de l’espace intime n’est pas l’effraction voyeuriste classique, que l’on trouve dans les scènes de Renaud et Armide, ou avec l’aveu de la princesse de Clèves. L’homme n’observe pas la scène à l’insu de la jeune femme ; il dérange et défait l’intimité. Ce que nous voyons n’est pas cette intimité mais l’instant d’après l’intimité, quand il n’y a plus rien à voir. L’enjeu de la représentation se situe avant la représentation et n’est pas d’ordre visuel.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : New Orleans, The Museum of Art
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 29/10/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.