Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Gil Blas rencontre un comédien (Œuvres de Le Sage, Garnier, 1876) - Staal, fig2
Gil Blas rencontre un comédien (Œuvres de Le Sage, Garnier, 1876) - Staal, fig2 Auteur : Staal, Gustave ou Pierre Gustave Eugène (1817-1882)
Œuvre signée.
Graveur : Geoffroy, Charles-Michel (1819-1882)

Cette notice fait partie d’une série : Œuvres de Le Sage, intro. Sainte-Beuve, dessins G. Staal, Garnier, 1876 (pièce ou n° 2 / 9)

Datation : 1876

Source textuelle : Le Sage, Alain-René (1668-1747) Gil Blas, II, 8

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Nature de l’image : Gravure sur acier

Lieu de conservation : Collection particulière
Notice n° A1068   (n°8 sur 29)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Signé en bas à gauche « G. Staal del. », à droite « Geoffroy sc. », au centre « Imp. Ch. Chardon aîné - Paris ». En dessous, au centre, en majuscules ombrées : « GIL BLAS. » En dessous, décalé sur la droite, en majuscules italiques, « LIVRE II - CHAP. VIII. » En dessous, au centre, « Garnier frères. Editeurs »

Analyse de l’image :
    Diego de la Fuente et Gil Blas s’étant éloignés de la route pour déjeûner, ils rencontrent « un homme qui trempait des croûtes de pain dans une fontaine » (c’est-à-dire dans une source). Cet homme, assez pauvre pour ne se nourrir que de pain sec trempé dans l’eau, est pourtant « bien fait et de bonne mine »: la contradiction fait tableau. Il s’avèrera être un comédien, qui s’en revient de Madrid après avoir essuyé un sanglant échec. L’espace restreint de la scène s’ouvre au-devant du comédien allongé au bord de l’eau à la manière d’un Narcisse. L’espace vague est occupé par Gil Blas et Diego de la Fuente, spectateurs de ce jeune homme qui fait tableau. Le comédien est de dos pour les deux arrivants ; il fait donc écran de son propre corps au tableau qu’il constitue. Mais ce faisant, il se livre entièrement à notre regard : c’est le dispositif de la Suzanne de Cesari, décrit par Diderot dans le Salon de 1765. La tête retournée du comédien indique la transgression constitutive de l’écran de la représentation.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Montpellier, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 05/01/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.