Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Poliphile s’endort (Songe de Poliphile, 1546, F3v) - Jean Goujon
Poliphile s’endort (Songe de Poliphile, 1546, F3v) - Jean Goujon Auteur : Goujon, Jean (1510-1566)

Cette notice fait partie d’une série : F. Colonna, Le Songe de Poliphile, Paris, J. Keruer, 1546 (pièce ou n° 4 / 107)

Datation : 1546

Source textuelle : Le Songe de Poliphile (Polyphili Hypnerotomachia), Livre I, chap. 01 à 06 Livre I, ch 3. Poliphile racompte comme il lui fut advis en songe qu’il dormoit…

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle
Dispositif : Apparition, songe

Objet indexé dans l’image : Personnage endormi ou évanoui

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, RES G-Y2-41
Notice n° A1233   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Le Songe de Jacob - Tiepolo // Le sommeil de Bradamante (Roland furieux Venise Valgrisi 1562, ch23) // Songe de Renaud dans les Ardennes (Roland l’amoureux trad. Lesage 1717 fig.16) // Poliphile s’endort (Hypnerotomachia 1499, p. 20)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Titre du chapitre : « Poliphile raconte comme il lui fut avis en songe qu’il dormait, et en dormant se trouvait en une vallée fermée d’une grande clôture en forme de pyramide, sur laquelle était assis un obélisque de merveilleuse hauteur, qu’il regarda songeusement et par grande admiration. » Sous la gravure : « La forêt épouvantable ayant été par moi passée, et après avoir délaissé cette première région par le doux sommeil qui m’avait lors épris, je me trouvai tout de nouveau en un lieu beaucoup plus délectable que le premier car il était bordé et environné de plaisants coteaux verdoyants et peuplés de diverses manières d’arbres, comme chênes, saux, planes, ormes , frênes, charmes, tilleuls et autres, plantés selon l’aspect du lieu. Et à bas à travers la plaine y avait de petits buissons d’arbrisseaux sauvages, comme genêts, genévriers, bruyères et tamarins, chargés de fleurs. »

Analyse de l’image :
     On peut penser qu’en fait c’est la fin du chapitre 2, et non le chapitre 3 qui est ici illustré. Au folio 3 recto en effet, Poliphile émerveillé par la voix qu’il a entendue et fatigué par sa longue marche dans la forêt, s’est laissé tomber au pied d’un chêne, « sur le côté senestre » et « sur les deux genoux ». Or Poliphile est bien représenté ici appuyé sur ses deux genoux et sur son coude gauche. Ainsi allongé, Poliphile pense à Circé et à ses enchantements : ne serait-il pas lui-même enchanté ? Où trouver comme Ulysse « moly », l’herbe magique qui en protège ? Accablé par la soif (car la voix l’a empêché de boire à la source devant laquelle il s’était précédemment arrêté), Poliphile sombre alors dans le sommeil.


Sujet de recherche : Iconographie du Roland furieux
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : http://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 20/03/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 14/12/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.