Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Neptune calme les flots (Métamorphoses Banier 1767) - Eisen
Neptune calme les flots (Métamorphoses Banier 1767) - Eisen Auteur : Monnet, Charles (1732-après 1808)
Œuvre signée.
Graveur : Le Mire, Noël (1724-1809)

Cette notice fait partie d’une série : Les Métamorphoses d’Ovide, trad Abbé Banier, Panckoucke[Delalain], 4vol, 1767-69 (pièce ou n° 18 / 109)

Datation : entre 1767 et 1769

Source textuelle : Ovide, Métamorphoses, 01 (4âges/Lycaon/Déluge/Pyrrha/PythonDaphné/IôArgus) vv. 330-338

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Montpellier, Médiathèque centrale d’agglomération Émile Zola, 4 volumes in-4°, cote C66 du fonds Cavalier
Notice n° A2238   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Vénus demande à Neptune vengeance contre Télémaque (Tél. l. 8, Wetstein, 1777)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Problème d'attribution des auteurs ; Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Signé sous la gravure, à gauche « C. Monnet inv. », à droite « N le [Mire?] Sculp. » Légende sous la signature: « Neptune calme les Flots et ordonne à Triton de sonner de sa Conque. »

Analyse de l’image :
     « Il ne subsiste plus rien des fureurs de la mer ; déposant son trident, le roi des océans apaise les flots ; au-dessus des abîmes se dressait le corps azuré de Triton, les épaules couvertes des pourpres qu’il y a vus naître ; le dieu l’appelle, lui ordonne de souffler dans sa conque sonore et de ramener en arrière par un signal les flots de la mer et les fleuves. Triton prend sa trompe, dont la spirae creuse va en s’élargissant depuis la volute inférieure, cette trompe qui, à peine animée de son souffle au milieu de l’océan, fait rententir les rivages qui s’étendent aux deux bouts de la carrière de Phébus. » (Ovide, Métamorphoses, I, 330-338.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Montpellier, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction : Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 05/01/2004
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 18/03/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.