Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Roger terrasse l’orque grâce au bouclier d’Atlant - Fragonard
Roger terrasse l’orque grâce au bouclier d’Atlant - Fragonard Auteur : Fragonard, Jean-Honoré (1732-1806)

Cette notice fait partie d’une série : Fragonard, Dessins illustrant le Roland furieux de l’Arioste (pièce ou n° 35 / 37)

Datation : entre 1780 et 1785

Source textuelle : Roland furieux, chant 10 (Biren trahit Olympe, Roger et l’orque) str. 106-110

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle

Objets indexés dans l’image :
Hippogriphe, Pégase, cheval ailé / Orque, monstre marin

Nature de l’image : Dessin à la pierre noire

Lieu de conservation : Localisation actuelle inconnue

Bibliographie : Marie-Anne Dupuy-Vachey, Fragonard et le Roland furieux, Éd. de l’Amateur, 2003, n° 93, p. 217
Notice n° A2381   (n°1 sur 1) 
Analyse de l’image :
     En haut, l’hippogriffe est plutôt représenté comme un cheval ailé : il a perdu la difformité burlesque de l’iconographie renaissante pour rejoindre celle d’un gracieux Pégase. Roger, installé au centre de la composition, vient de descendre de sa monture. Il prend pied sur le rivage et, de son bouclier, il éblouit l’orque qu’il n’est pas parvenu à transpercer de sa lance ni de son épée. Ni la lance, ni l’épée ne sont ici représentées : seul l’instrument lumineux, seule la stratégie visuelle comptent. A l’arrière plan à gauche, dans l’espace vague, Angélique enchaînée est représentée renversée en arrière, comme sous l’effet du choc lumineux du bouclier. Ce renversement signifie l’impossibilité de porter un regard sur la scène qui pourtant est livrée au spectateur, tant le bouclier est aveuglant. Le dispositif rétablit la visibilité de ce qui devrait terrasser tout œil aventureux. La diagonale formée par l’hippogriffe, Roger et l’orque donne à la composition sa dynamique : la monture va s’envoler, l’orque va


Sujet de recherche : Iconographie du Roland furieux
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Localisation actuelle inconnue
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 23/02/2004
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 15/08/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.