Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Suicide de Colère (Clermont-Ferrand, Notre-Dame du Port)
Le Suicide de Colère (Clermont-Ferrand, Notre-Dame du Port) Auteur : Robertus ou Rotbertus, sculpteur roman du 12e siècle

Cette notice fait partie d’une série : Clermont-Ferrand, Église Notre-Dame du Port (pièce ou n° 18 / 38)

Datation : 1100   (date conjecturale)

Sujet de l’image : Allégorie

Nature de l’image : Chapiteau historié

Lieu de conservation : Clermont-Ferrand, Église Notre-Dame du Port

Bibliographie : Marie-Claire Ricard, Notre-Dame du port, Clermont Ferrand, 3e éd, 1997
Notice n° A2446   (n°16 sur 30)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. On peut lire en haut du chapiteau : « IRASEOC » (à g), « CIDIT: » (à dte), Ira se occidit, la Colère se tue. (Les deux C sont tronqués par les ailes des anges).

Analyse de l’image :
    Une femme à demi nue, aux cheveux dénoués (signe d’infamie) dirige contre sa gorge la pointe d’une lance brisée. Des serpents s’enroulent autour de ses bras. Elle foule aux pieds un vice étendu à terre qui, sur la gauche, semble tirer à lui des deux mains la queue du serpent enroulé à son bras droit. Le côté droit du chapiteau est consacré au combat de Caritas contre Avaritia. Le compagnon de Caritas, reconnaissable à sa mentonnière à droite, découvre ses ailes d’ange. De son bras gauche glissé sous le droit il désigne le vice à terre : est-ce une façon de montrer ce qui attend Colère, ou ce qui attend Avarice ?

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Clermont-Ferrand, Église Notre-Dame du Port
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://www.art-roman.net
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 30/05/2004
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.