Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le lever de l’Aurore : elle quitte la couche du vieux Tithon - Lagrenée
Le lever de l’Aurore : elle quitte la couche du vieux Tithon - Lagrenée Auteur : Lagrenée dit l’aîné, Louis-Jean-François (1725-1805)

Cette notice fait partie d’une série : Paris, Salon de 1763 (pièce ou n° 32 / 208)

Datation : 1763   (date conjecturale)

Sources textuelles : Homère, Iliade, chant 11 (Exploits d’Agamemnon) vv. 1-2
Homère, Odyssée, chant 05 (Calypso. Leucothoé) vv. 1-2

Sujet de l’image : Sujet mythologique. Tithon et Aurore

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 121 * Largeur 170 cm

Lieu de conservation : Vicence, Galerie Alfonsi Dipinti Antichi
Notice n° A3527   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Suzanne surprise au bain par les deux vieillards - Lagrenée

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Au Salon de 1763, Lagrenée expose une « Aurore qui quitte la couche du vieux Titon ». Diderot écrit de ce tableau : « Titon est d’une couleur vineuse ; de la manière dont il est placé, il a l’air d’un homme qu’on aurait serré entre deux planches. Cette Aurore est terne ; sa draperie ne la fait pas sentir, et ses cheveux sont gris et de pierre. » Il doit s’agir de ce tableau.
3. Pendant d’une Suzanne surprise au bain par les deux vieillards (voir lien).

Analyse de l’image :
    Aurore quitte la couche du vieux Tithon et, semant les roses du matin, elle saisit les rennes du char du soleil son frère. Eos (= Aurore) avait obtenu de Zeus que son amant Tithonos (fils de Laomédon et père de Memnon) devînt immortel, mais n’avait pas demandé pour lui la jeunesse éternelle. En vieillissant il devint accablé d’infirmités. À la longue, Eos l’enferma dans son palais, où il menait une existence misérable. Ce mythe est repris par Swift dans les Voyages de Gulliver. Homère, Iliade, XI, 1-2 et Odyssée V, 1-2 : « comme l’Aurore abandonnait le lit de l’éclatant / Tithon pour porter la lumière aux hommes et aux dieux… »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Vicence, Galerie Alfonsi Dipinti Antichi
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 01/06/2005
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.