Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Lady Davers demande à Pamela de lui servir du vin (Pamela 1742 vol 2) - Gravelot
Lady Davers demande à Pamela de lui servir du vin (Pamela 1742 vol 2) - Gravelot Auteur : Gravelot, Hubert-François Bourgignon dit (1699-1773)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Richardson, Pamela or virtue rewarded, 4 vol., Londres, 1742 (pièce ou n° 11 / 29)

Datation : 1742

Source textuelle : Richardson, Pamela (1740) Ce mardi à 11h du matin, Œuvres de Prévost, 1823, t18, p.297

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Objets indexés dans l’image :
Fenêtre / Sol quadrillé / Table

Nature de l’image : Gravure sur cuivre
Notice n° A3802   (n°11 sur 29)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Lady Davers demande à Pamela de lui servir du vin - Joseph Highmore // Lady Davers demande à Paméla de lui servir du vin (Pamela, Leipzig 1750, fig.11)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. En haut à droite « Vol. II. p. 249. ». En bas à droite « H. Gravelot inv. et sculps. » 2. La lettre commence p. 233 : « MONDAY Morning, Eleven o’Clock. | My dear, dear – Master (I am sure I should | still say ; but I will learn to rise to a softer | Title, now-and-the) is not yet come. »

Analyse de l’image :
        Pamela et M. B se sont mariés au cours d’une cérémonie privée, à laquelle lady Davers, la sœur de M. B, n’a pas été conviée. Aussi tient-elle dans le plus grand mépris Pamela, qu’elle considère comme une putain. Un jour que M. B est absent au chevet d’un ami mourant, lady Davers et son neveu rendent visite à Pamela, pour l’insulter, alors que celle-ci s’apprêtait à sortir pour rejoindre son époux. Le couvert a été mis pour trois, mais lady Davers interdit à Pamela de manger avec elle et exige d’être servie par elle. Elle lui arrache le gant blanc de la main gauche et découvre son alliance.     « Quoique outrée de la manière du monde la plus cruelle, je me résolus de tâcher de garder le silence ; et j’allai, pour cet effet, m’asseoir sur la fenêtre, tandis qu’elle s’assit au haut bout de la table. » (P. 295.) Lady Davers prétend alors se faire servir du vin par Pamela. Celle-ci garde le silence, mais ne bouge pas.     « Le neveu se leva, m’apporta la bouteille et le verre : Allon, madame la mariée, me dit-il, ayez la bonté de servir milady, et moi je serai votre adjoint. La bouteille et le verre sont en bonne main, monsieur, lui dis-je, servez milady vous-même. Quoi donc ! pécore, dit celle-ci, penses-tu être au-dessus de cela ? » (Pp. 297-298.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché :
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 26/09/2005
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.