Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Chilpéric & Galsuinte à Rouen (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Vaumort
Chilpéric & Galsuinte à Rouen (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Vaumort Auteur : Vaumort, Édouard (?-1886) peintre sur faïence, p. figures, paysages
Œuvre signée.
Graveur : Guillaume, Jean Baptiste Amédée (1822-1893), graveur

Cette notice fait partie d’une série : Henri Martin, Histoire de France populaire, Paris, Furne-Jouvet, s. d. (pièce ou n° 16 / 116)

Datation : 1886

Sujet de l’image : Histoire moderne. 05e-09e siècle. France
Dispositif : Procession, triomphe, fuite

Objet indexé dans l’image : Cheval

Nature de l’image : Gravure
Dimensions :  Hauteur 9,6 * Largeur 13,8 cm

Lieu de conservation : Collection particulière (Cachan)
Notice n° A3851   (n°1 sur 6)  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé en bas à gauche « A. GUILLAUME », à droite « ED VAUMORT ». 2. Chapitre IX, « Les Mérovingiens (511 à 638.) », p. 67

Analyse de l’image :
    Entrée de Chilpéric et de Galsuinte à Rouen. A la mort de Clother (562), le fils de Clovis, le royaume des Francs est partagé entre ses quatre fils. Caribert et Gontrans se révèlent tout à fait pacifiques, mais la rivalité éclate entre Sigebert et Chilperic à propos des femmes. Voyant que Chilperic se laisse gouverner par une servante nommée Frédégonde, Sigebert épouse en grande pompe une des filles du roi des Visigoths, Brunehaut. Chilpéric jaloux d’un si brillant mariage demande alors en mariage l’autre fille du roi des Visigoths, Galsuinte. « Voulant effacer son frère, il fit entrer sa nouvelle épouse à Rouen sur un grand char plaqué d’argent,, pareil à ceux des anciens rois de la Gaule : il fit prêter serment à Galsuinte par tous ses guerriers comme à un chef de guerre, et il lui donna en présent de noce le domaine de cinq villes. Mais Galsuinte n’avait d’autres charmes que ses vertus et sa douceur, et Frédégonde, la femme que le roi avait répudiée, était fort belle. » (P. 68.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 16/11/2005
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.