Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Paysans contre nobles à Laon (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Bayard
Paysans contre nobles à Laon (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Bayard Auteur : Bayard, Émile Antoine (1837-1891)
Œuvre signée.
Graveur : Lara, Jean graveur né à Moulins au XIXe siècle

Cette notice fait partie d’une série : Henri Martin, Histoire de France populaire, Paris, Furne-Jouvet, s. d. (pièce ou n° 51 / 116)

Datation : 1886

Sujet de l’image : Histoire moderne. 12e siècle. France
Dispositif : Bataille, massacre

Objet indexé dans l’image : Cheval

Nature de l’image : Gravure
Dimensions :  Hauteur 10,4 * Largeur 13,9 cm

Lieu de conservation : Collection particulière (Cachan)
Notice n° A3925   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : La Jacquerie (Henri Martin, Histoire de France, 1886) - Vaumort

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé en bas à gauche « Emile Bayard », à droite « LARA ». 2. Chapitre XIX, « La Commune. (1072-1180.) », p. 193.

Analyse de l’image :
    Les paysans de la commune du Laonnois combattant contre les nobles. « Il y eut cependant quelques villages et quelques groupes de villages qui parvinrent, par de courageux efforts, à conquérir des chartes de commune. En 1174, seize bourgs et villages du Laonnois, Anizi, Mons-en-Laonnois et autres, pendant que l’évêché de Laon était vacant, achetèrent du roi Louis le Jeune une charte de commune qui les associait en confédération, avec droit d enommer leurs magistrats et de se rendre la justice entre eux. Mais, dès qu’il y eut un nouvel évêque à Laon, cet évêque, homme de grande famille, appela à son aide les barons de la contrée, ses parents et amis, pour abattre la commune confédérée. La commune du Laonnois, de son côté, appela au secours les paysans du Soissonnais et du Valois, qui aspiraient aux mêmes libertés. Le spaysans livrèrent bataille à la noblesse entre Anizi et Pinon. Malgré leur vaillante résistance, les paysans furent rompus et mis en déroute par les cavaliers couverts de mailles de fer

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 05/12/2005
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.