Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La Bataille du mont Cassel (Henri Martin, Histoire de France, 1886) - Bayard
La Bataille du mont Cassel (Henri Martin, Histoire de France, 1886) - Bayard Auteur : Bayard, Émile Antoine (1837-1891)
Œuvre signée.
Graveur : Jourdhuy, Jacques (1835- ?), graveur

Cette notice fait partie d’une série : Henri Martin, Histoire de France populaire, Paris, Furne-Jouvet, s. d. (pièce ou n° 78 / 116)

Datation : 1886

Sujet de l’image : Histoire moderne. 14e siècle. France
Dispositif : Bataille, massacre

Nature de l’image : Gravure
Dimensions :  Hauteur 10,3 * Largeur 13,8 cm

Lieu de conservation : Collection particulière (Cachan)
Notice n° A4084   (n°14 sur 30)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé en bas à droite « J. JOURDHUY », à gauche « Emile Bayard ».
2. Chapitre XXVII, « Décadence de la France féodale (suite). – Philippe de Valois. – Guerre des Anglais. (1328-1350.) », p. 349.

Analyse de l’image :
     « Philippe VI à peine établi sur le trône entra en guerre avec les Flamands. […] Le roi Charles le Bel une fois mort, Bruges et toute la Flandre occidentale reprirent les armes et chassèrent les officiers du comte. Le comte Louis de Flandre vint demander aide au nouveau roi, et Philippe de Valois comme son prédécesseur prit parti pour le comte. […] Les Brugeois […] qui n’étaient que seize mille virent bientôt devant eux au pied du mont Cassel toute l’armée du roi. […] Philippe de Valois n’attaqua pas les Flamands sur leur montagne ; mais il fit mettre le feu dans toute la contrée autour d’eux. Les flamands eurent grande douleur et grande colère de voir brûler ainsi leur pays. Leur général, appelé Zannequin, qui était le bourgmestre, c’est-à-dire le maire de Furnes, vit bien qu’il ne pourrait les retenir de combattre. Il se déguisa en marchand de poisson, s’introduisit dans le camp du roi, l’examina tout à son aise, et, le lendemain soir, comme l’armée de France ne s’attendait à rien, Zannequin et ses Fl

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 18/01/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 07/04/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.