Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Les Anglais au gué de la Blanque-Taque (H Martin, Hist de France, 1886) - Bayard
Les Anglais au gué de la Blanque-Taque (H Martin, Hist de France, 1886) - Bayard Auteur : Bayard, Émile Antoine (1837-1891)
Graveur : Burgun, Georges Marcel, peintre (et graveur ?) français du 19-20e siècle

Cette notice fait partie d’une série : Henri Martin, Histoire de France populaire, Paris, Furne-Jouvet, s. d. (pièce ou n° 80 / 116)

Datation : 1886

Sujet de l’image : Histoire moderne. 14e siècle. France
Dispositif : Bataille, massacre

Nature de l’image : Gravure
Dimensions :  Hauteur 13,7 * Largeur 10,3 cm

Lieu de conservation : Collection particulière (Cachan)
Notice n° A4086   (n°16 sur 30)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé en bas à gauche « G. BURGUN », à droite « Emile Bayard ». 2. Chapitre XXVII, « Décadence de la France féodale (suite). – Philippe de Valois. – Guerre des Anglais. (1328-1350.) », p. 357.

Analyse de l’image :
     Après avoir ravagé les alentours de Paris, les Anglais, commandés par Édouard, cherchent à faire retraite vers le nord, car Philippe de Valois a levé contre eux une importante armée. Ils risquent de se trouver coincés dans la baie de la Somme entre l’armée française et la rivière. Il leur faut traverser à tout prix la Somme : ils le feront au gué de la Blanque-Taque, ou tache blanche, appelé ainsi à cause de la blanche marne qui en forme le fond. « Les Anglais marchèrent de nuit, et atteignirent la Blanque-Taque au soleil levant. A l’autre bord de la rivière, large en cet endroit comme un bras de mer, parut, au même moment, un corps de dix ou douze mille Français, tant hommes d’armes que milices des communes des pays au nord de la Somme. Les Anglais entrèrent résolument dans l’eau ; il leur fallait passer à tout prix. On se battit dans le lit même de la rivière. Les Français se défendirent très-bien, et si le roi Philippe fût arrivé, il n’eût pas échappé un seul Anglais. Mais Philippe ne parut pas. Les

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 18/01/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.