Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Hercule et Omphale - Charles Coypel
Hercule et Omphale - Charles Coypel Auteur : Coypel, Charles-Antoine (1694-1752)
Œuvre signée.

Datation : 1731   (Œuvre datée)

Sources textuelles : Bibliothèque d’Apollodore II, 6, 3 ; 7, 8
Diodore de Sicile (90-20 av JC) IV, 31

Sujet de l’image : Sujet mythologique. Hercule et Omphale

Objets indexés dans l’image :
Colonnes / Dais / Estrade / Putto / putti / Trône, siège de commandement

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 180 * Largeur 35 cm

Lieu de conservation : Munich, Bayerische Staatsgemäldesammlungen, inv. 1168

Bibliographie : Thierry Lefrançois, Charles Coypel 1694-1752, Arthena, 1994, Notice P. 134 p. 252, reproduction p. 19
Colin B. Bailey, Les Amours des dieux, Kimbell Art Museum/RMN, 1991, n° 33, p. 213
Notice n° A4817   (n°14 sur 68)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé sur la contremarche en bas à droite : « C. Coypel | 1731 ». 2. Provient de la galerie Zweibrüchker. Christian Mannlich porpose d’identifier les personnages à Louis XV et à Mme de Pompadour. Mais leur liaison ne date que de 1745 et l’allusion serait bien impertinente de la part d’un peintre de cour ! Les perosnnages ne ressemblent d’ailleurs pas (Th. Lefrançois).

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Munich, Bayerische Staatsgemäldesammlungen
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 08/11/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.