Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le vicaire enfourché (Jacques le Fataliste, Le Prieur, 1797, frontisp. T. 4)
Le vicaire enfourché (Jacques le Fataliste, Le Prieur, 1797, frontisp. T. 4)
Cette notice fait partie d’une série : Jacques le Fataliste et son maître, par Diderot. Paris, Le Prieur, Barba, 1797 (pièce ou n° 4 / 4)

Datation : 1797

Source textuelle : Diderot, Jacques le Fataliste (1778, 1797) Presses Pockett, p. 288

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Objets indexés dans l’image :
Canne ou épée à terre / Chapeau au sol / La scène a un public / Porte

Nature de l’image : Gravure sur cuivre
Dimensions :  Hauteur 9,3 * Largeur 6,1 cm

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, Res Smith Lesouef R-1894 (t. 1 et 2) et R-1895 (t. 3 et 4)
Notice n° A5131   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Gravure numérotée 4 en haut au centre. Légende sous la gravure : « Il se mit à crier au meu... meu.. meurtre » (Paroles du vicaire regardant Jacques dans les bras de Suzon).

Analyse de l’image :
     Comme le vicaire avait surpris Jacques en compagnie de Suzon, celui-ci lui a passé une fourche entre les jambes et l’a juché sur le fenil, depuis lequel il contemple outré les ébats des jeunes gens tandis que le mari de Suzon, alerté par le bruit, se présente déjà à la porte de la grange. Mais Jacques aura le temps de partir, et c’est le vicaire qui portera tout le ridicule de la scène.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Photographie numérique
    Commande n° DEV-0701-000173    Cliché n° OF-TOL-07004738-0002
Localisation de la reproduction : Toulouse, Laboratoire Lettres, Langages et Arts
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 22/03/2007
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.