Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Médée s’apprêtant à tuer ses enfants (Pompéi, Villa des Dioscures) - >Timomaque
Médée s’apprêtant à tuer ses enfants (Pompéi, Villa des Dioscures) - >Timomaque Auteur : Timomaque de Byzance, peintre grec du 1er siècle av. J.-C.

Datation : entre 62 et 79

Sujet de l’image : Sujet mythologique. Médée tue ses enfants

Nature de l’image : Fresque
Dimensions :  Hauteur 120 * Largeur 97 cm

Lieu de conservation : Naples, Musée national archéologique, inv. 8977
Notice n° A5159   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Cette fresque de la villa des Dioscures (VI, 9, 6.7) est actuellement conservée au musée archéologique de Naples. Elle se trouvait sur le pilastre de l’angle sud-erst du péristyle (53). Elle a été découverte en 1828-1829. Elle aurait été peinte sur le modèle de la Médée de Timomaque évoquée par Pline l’Ancien.
Bibliographie : Helbig 1868, n. 1262, pp. 270-271; Monaco, Ancient frescoes, n. 13, p. 6; Ruesch 1360; Reinach 1922, n. 4, p. 195; Marconi 1929, p. 44, figg. 47-48; Rizzo 1929, p. 44, tav. LXXVI; Elia 1932, n. 119, p. 66; Schefold 1957, p. 121; de Franciscis 1963, p. 72, tav. XXXVII; Ragghianti 1963, p. 37, tav. 155; Collezioni Museo 1989, I,1, n. 196, pp. 150-151; Ling 1991, p. 135, fig. 140; Simon 1991, p. 239, fig. 55; LIMC VI,1, 1992, p. 388, s.v. Medeia, n. 10; LIMC VI,2, 1992, p. 195; PPM IV, 1993, n. 223, p. 975; Simon 1993, p. 273, fig. 55; De Caro 1994, p. 177; De Caro 1999, pp. 143-144; De Carolis 2000, p. 69; De Caro 2001b, p. 18. 3. L’autre tableau célèbre de Timomaque était un Ajax. On

Analyse de l’image :
    Fresque du IVe style (époque julio-claudienne, épouqe flavienne). Selon Pline, qui évoque le tableau de Timomaque dont cette fresque serait la réplique, tout l’intérêt tient à l’expression de Médée, prise entre la tristesse de devoir perdre ses enfants et sa fureur contre Jason, qui la précipite dans cette vengeance meurtrière.


Sujet de recherche : S. Lojkine, L’Œil révolté, chap. 2, Les figures et le moment
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Naples, Musée national archéologique
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://marcheo.napolibeniculturali.it/ (Musée archéologique de Naples)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 27/04/2007
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 26/02/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.