Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Christ après sa résurrection apparaît à saint Pierre - Annibale Carrache
Le Christ après sa résurrection apparaît à saint Pierre - Annibale Carrache Auteur : Carracci, Annibale (1560-1609)

Datation : entre 1601 et 1602   (date conjecturale)

Source textuelle : Évangile de Jean XX, 19-23 (Bible de Jérusalem, p. 1860)

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Apparition du Christ aux Apôtres

Nature de l’image : Peinture sur bois
Dimensions :  Hauteur 77,4 * Largeur 56,3 cm

Lieu de conservation : Londres, The National Gallery, NG9 (salle 37)

Bibliographie : Michael Wilson, La National Gallery, Scala/PhilipWilson, 1977, p. 80
Notice n° A5208   (n°12 sur 80)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Commandé par le cardinal Pietro Aldobrandini, qui récompensa le peintre en lui offrant une chaîne en or, le tableau est mentionné dans la collection Aldobrandini en 1603. Acquis par la National Gallery en 1826.

Analyse de l’image :
     Dit aussi : Domine, quo vadis ?
    La tradition veut que Pierre fuyant Rome où Néron persécutait les chrétiens rencontra le Christ qui marchait en sens inverse. Où vas-tu, Seigneur ?, lui demanda Pierre. — Je vais à Rome pour me faire crucifier une seconde fois, répondit le Christ, signifiant à Pierre qu’il ne devait pas fuir le martyre, mais l’affronter. Ce qu’il fit.
    La question de Pierre, Domine quo vadis, se trouve dans l’évangile de Jean, mais avant la Crucifixion, lors de l’adieu dans le jardin des oliviers : « Simon Pierre lui dit : Seigneur, où vas-tu ? Jésus lui répondit : Où je vais tu ne peux pas me suivre maintenant ; mais tu me suivras plus tard. » (Jean, XIII, 36.)
    Mais le Quo vadis le plus célèbre, celui d’après la Résurrection représenté ici, est apocryphe. Il provient des Actes de Pierre, rédigés à la fin du IIe siècle ou au début du IIIe, dont on a conservé des fragments grecs et un manuscrit latin, les Actes de Verceil. L’épisode intervient après l’histoire de la lutte entre Pierre et Simon mage.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Londres, The National Gallery
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 08/05/2007
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.