Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Une nymphe sortant de l’eau, dite la Nymphe de Dampierre - Vassé
Une nymphe sortant de l’eau, dite la Nymphe de Dampierre - Vassé Auteur : Vassé, Louis-Claude (1716-1772)

Datation : entre 1761 et 1763

Sujet de l’image : Allégorie
Dispositif : Personnage unique

Nature de l’image : Sculpture en marbre

Lieu de conservation : New York, The Metropolitan Museum of Art, Carroll and Milton Petroe European Sculpture Court
Notice n° A5297   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Nymphe à la coquille - Antoine Coysevox

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Cette nymphe devait servir de fontaine. Acquis par le musée en 1971, fonds Roger.

Analyse de l’image :
    Le livret du salon de 1759 indique une nymphe de Vassé :
   « Par M. Vassé, Professeur.
    121. Une Nymphe sortant de l’eau, & l’exprimant de ses cheveux.
    Ce modele de cinq pieds deux pouces de proportion doit être exécuté en marbre, & faire partie de la décoration du Sallon de M. le duc de Chevreuse à Dampierre. »
   Cette statue ne peut être celle dont on voyait le modello au Louvre en 59 car Diderot nous la décrit couchée et tenant d’une main une coquille :
   « La Nymphe ne me paraît pas inférieure à la Dormeuse qui rassemblait tout le monde autour d’elle, au dernier Salon. Elle est couchée nonchalamment ; elle tient une coquille d’une main ; elle est accoudée sur son autre bras. La tête a de la jeunesse, des grâces, de la vérité, de la noblesse. Il y a partout une grande mollesse de chair ; et par-ci par-là des vérités de détail qui font croire que l’artiste ne s’épargne pas les modèles. Mais comment fait-il pour en trouver de beaux ? »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : New York, The Metropolitan Museum of Art
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://www.insecula.com (insecula)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 05/06/2007
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.