Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Portrait de Diderot - Bertonnier d’après Mme Therbouche
Portrait de Diderot - Bertonnier d’après Mme Therbouche Auteur : Therbouche, Anna Dorothea Therbusch dite Madame (1721-1782)
Graveur : Bertonnier, Pierre-François (1791-mort au 19e siècle)

Cette notice fait partie d’une série : Paris, Salon de 1767 (pièce ou n° 115 / 243)

Datation : 1767

Sujet de l’image : Portrait de Diderot

Nature de l’image : Gravure sur cuivre
Notice n° A5573   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Mme Therbouche exécuta le portrait pour le Salon de 1767. Il fut ensuite gravé par Bertonnier. Sur les commentaires par Diderot de ses propres portraits, voir Marc Buffat, « Ecco il vero pulcinella » (Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, 18-19, oct. 1995, pp. 55-70).
3. Cette gravure se trouve en frontispice de l’édition Brière des Œuvres de Diderot, Paris, 1821.

Analyse de l’image :
    Livret du Salon de 1767 :
    « Par Mme Therbouche, Académicienne, Peintre du Roi de Prusse, & de S. A. E. l’Electeur Palatin, & de l’Académie de Boulogne.
    113. Un Homme tenant un verre de vin, éclairé d’une bougie. Ce tableau, de 3 pieds 6 pouces de haut, sur 3 pieds d elarge, est son morceau de réception à l’Académie.
    114. La Tête d’un Poëte.
    115. Plusieurs Portraits, sous le même numéro. »
   
   Commentaire de Diderot, Salon de 1767 :
    « Ses autres portraits sont faibles, froids, sans autre mérite que celui de la ressemblance, excepté le mien qui ressemble, où je suis nu jusqu’à la ceinture et qui pour la fierté, les chairs, le faire est fort au-dessus de Roslin et d’aucun portraitiste de l’Académie. Je l’ai placé vis-à-vis celui de Vanloo à qui il jouait un mauvais tour. Il était si frappant que ma fille me disait qu’elle l’aurait baisé cent fois pendant mon absence, si elle n’avait pas craint de le gâter. La poitrine était peinte très chaudement, avec des passages, et des méplats tout à fait vrais. Lorsque la tête fut faite, il était question du cou, et le haut de mon vêtement le cachait, ce qui dépitait un peu l’artiste. Pour faire cesser ce dépit, je passai derrière un rideau ; je me déshabillai, et je parus devant elle, en modèle d’académie. “Je n’aurais pas osé vous le proposer, me dit-elle ; mais vous avez bien fait et je vous en remercie.” J’étais nu, mais tout nu. Elle me peignait, et nous causions avec une simplicité et une innocence digne des premiers siècles. Comme depuis le péché d’Adam, on ne commande pas à toutes les parties de son corps comme à son bras, et qu’il y en a qui veulent, quand le fils d’Adam ne veut pas, et qui ne veulent pas, quand le fils d’Adam voudrait bien ; dans le cas de cet accident, je me serais rappelé le mot de Diogène au jeune lutteur : “Mon fils ; ne crains rien ; je ne suis pas si méchant que celui-là.” » (Vers. p. 726.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché :
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 29/10/2007
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.