Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Marc écrivant le début de l’évangile (Codex purpureus rossanensis, pl. 15)
Marc écrivant le début de l’évangile (Codex purpureus rossanensis, pl. 15)
Cette notice fait partie d’une série : Codex purpureus rossanensis (évangiles grecs de Mathieu et de Marc, VIe s) (pièce ou n° 4 / 4)

Datation : entre 500 et 600

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Saint Marc
Dispositif : L’image est identifiée à un tabernacle

Objet indexé dans l’image : Colonnes

Nature de l’image : Enluminure

Lieu de conservation : Rossano, Musée diocésain
Notice n° A6340   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Saint Matthieu (Codex aureus de Cantorbéry) // Saint Matthieu (Book of Lindisfrane) // Socrate et Platon (Frontis. Prenostica Socratis Basilei) - Matthieu Paris

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions à l’intérieur de l’image (hors signature et date).
1. Sur son parchemin, Marc inscrit le début de son évangile : « ARCHÊ TOU EUAGGELIOU I[ÊSOU] CH[RISTO]U | UIOU TOU TH[EO]U » (Début de l’évangile de Jésus-Christ fils de Dieu).
TOU EVANGELIOU est quasiment illisible.


Analyse de l’image :
    La plume de Marc ne se situe pas à l’endroit où il est en train d’écrire. Elle est symboliquement placée après le premier mot, « ARCHÊ », le commencement. Le texte qui suit est déjà écrit : il n’y a pas de déroulement temporel et Marc n’est pas en train d’écrire ; le texte est présent de toute éternité et Marc est en position, intemporelle, d’ouverture d’un texte déjà là.
   Face à Marc, la Vierge tend la main pour guider sa plume : le tabernacle se met en place.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Rossano, Musée diocésain
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 29/12/2008
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 11/01/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.