Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Portrait de Laure-Auguste de Fitz-James, princesse de Chimay - L. M. Vanloo
Portrait de Laure-Auguste de Fitz-James, princesse de Chimay - L. M. Vanloo Auteur : Van Loo, Louis Michel (1707-1771)

Cette notice fait partie d’une série : Paris, Salon de 1767 (pièce ou n° 4 / 243)

Datation : 1767

Sujet de l’image : Portrait

Objet indexé dans l’image : Rideau

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 65 * Largeur 65 cm

Lieu de conservation : Versailles, Musée national du château et des Trianons, MV8325
Notice n° A6342   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Mme de Chimay, grâce à la protection de Marie Antoinette, eut le privilège exorbitant d’occuper dans l’aile du Midi un appartement de 12 pièces. Le tableau est exposé dans la « retraite à la dame d’honneur », c’est-à-dire dans les cabinets de la reine au 2e étage sous les combles.
3. Ce tableau a pourtant « le portrait de M. le chevalier de Fitz-James son frère », également exposé au Salon de 1767.

Analyse de l’image :
    Livret du Salon de 1767 :
    « Par M. Vanloo, Ecuyer, Chevalier de l’Ordre du Roi, premier Peintre du Roi d’Espagne, Directeur de l’Ecole Royale des Elèves Protégés, ancien Recteur.
    N°1. […]
    4. Le portrait de la Princesse de Chimay. »
   
    Laure Auguste de Fitz-James naît à Paris le 7 décembre 1744. Son père est Charles de Fitz-James (1712-1787) : troisième duc de Fitz-James, il sera fait maréchal de France en 1775, grâce à sa fille. Sa mère est Victoire Louise Sophie de Goyon de Matignon (1722-1777), dame du palais de la Reine puis de la Dauphine. Laure Auguste épouse le 28 septembre 1762 Philippe Gabriel Maurice Joseph d’Hénin-Liétard (1736-1804), quinzième prince de Chimay, dont elle n’aura pas d’enfants. En 1767, elle succède à sa mère comme dame du palais de la Reine Maria Leszczynska. C’est probablement cette position en vue à la Cour qui lui vaut le présent portrait.
    Après Maria Leszczynska, elle remplira son office auprès de Marie Antoinette à son arrivé en France. Quand Marie Antoinette devient Reine, elle la nomme sa dame d’honneur en 1775 pour remplacer la comtesse de Noailles, que Marie Antoinetta détestait : elle l’avait surnommée « Madame l’Etiquette ». Marie Antoinette appréciait beaucoup Mme de Chimay, qui était une de ses dames favorites. Elles avaient en commun la passion pour la musique et allaient souvent à l’Opéra ensemble. Mme de Chimay occupe l’appartement de la Reine jusqu’au 6 octobre 1789, date à laquelle la famille royale déménage aux Tuileries. Mme de Chimay s’exile alors hors de France.
    La princesse de Chimay meurt à Paris le 26 septembre 1814.
   
   Diderot critique ce tableau, et celui du frère de la princesse qui lui fait pendant : « Made la princesse de Chumay, Mr le chevalier de Fitz-James son frèe, vous êtes mauvais, parfaitement mauvais ; vous êtes plats, mais parfaitement plats. Au garde-meuble. point de nuances, point d epassages, nulles teintes dans les chairs. Princesse, dites-moi, ne sentez-vous pas combien ce rideau que vous tirez est lourd. Il est difficile de dire lequel du frère et de la sœur est le plus roide et le plus froid. » (DPV XVI 85.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Réunion des Musées Nationaux, Jean Schormans
Traitement de l’image : Image Web
    Cliché n° 84-000711
Localisation de la reproduction : http://www.photo.rmn.fr (Réunion des Musées Nationaux)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 30/12/2008
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.