Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Suicide de Didon (tapisserie)
Suicide de Didon (tapisserie)
Datation : entre 1680 et 1720

Source textuelle : Virgile, Énéide, Chant 04 (Passion et suicide de Didon) v. 641-705

Sujet de l’image : Énéide. Didon

Nature de l’image : Tapisserie
Dimensions :  Hauteur 414 * Largeur 466 cm

Lieu de conservation : Cleveland, The Cleveland Museum of Art, 1915.79.8

Bibliographie : Guy Delmarcel, La Tapisserie flamande du 15e au 18e, Lannoo Uitgeverij, 1999, p. 298
Notice n° A6469   (n°5 sur 31)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : La Mort de Didon (tableau achevé, de l’Ermitage) - Sébastien Bourdon

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Don de Mrs Francis F. Prentiss, en mémoire de Dudley P. Allen.
3. Huitième tapisserie de la série.

Analyse de l’image :
     Follement amoureuse d’Énée qui vient de l’abandonner à Carthage pour accomplir son destin en Italie, Didon décide de se suicider. Avec les lit et les vêtements abandonnés par son amant, elle fait préparer dans son palais un bûcher et s’y jette devant sa sœur horrifiée (à droite). Junon émue envoie Iris (en jaune, au-dessus de Didon) couper un cheveu de la reine, qu’elle offrira aux Enfers afin de hâter sa mort et d’abréger ses souffrances. Sur une terrasse donnant sur la mer, à gauche, un personnages montre du doigt à sa compagne les vaisseaux d’Énée fuyant à l’horizon.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cleveland, The Cleveland Museum of Art
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 12/02/2009
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 26/02/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.