Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Enlèvement du curé de Domfront (Roman comique) - P. D. Martin
Enlèvement du curé de Domfront (Roman comique) - P. D. Martin Auteur : Martin, Pierre-Denis (1673-1742)

Cette notice fait partie d’une série : Pierre-Denis Martin, Cycle du Roman comique pour le château de Vernie (pièce ou n° 8 / 16)

Datation : 1720   (date conjecturale)

Source textuelle : Scarron, Le Roman comique, Enlèvement du curé de Domfront I, 14

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Objets indexés dans l’image :
Carrosse / Cheval

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 86 * Largeur 116 cm

Lieu de conservation : Le Mans, Musée de Tessé, inv. 10.595

Bibliographie : Scarron, Le Roman comique illustré, préf I&R Landy F Chasserant, Riveneuve, 2008, après p. 248
F. Chaserant &al, Le Roman comique illustré, Cénomane/Musées du Mans, 2004, p. 44
Notice n° A6643   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Le curé de Domfront (Roman comique, Jouaust, 1880) - L. Flameng // Enlèvement du curé de Domfront (Dessins pour le Roman comique) - Oudry // Enlèvement du curé de Domfront (Roman comique I-3, 1794) - Le Barbier

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Autrefois au château de Vernie.

Analyse de l’image :
    Le curé et sa nièce dans le bracard sont représentés comme des spectateurs dans une loge de théâtre. En fait, à ce moment du récit, la nièce n’est plus à l’intérieur du brancard. Accroché au bracard, au milieu, on distingue le pot de chambre, « qui était de cuivre jaune reluisant comme de l’or ». Au pied du brancard sont agenouillés, suppliant pour leur vie sauve, Julian, le valet du curé, et le paysan Guillaume, conducteur du brancard.
   Le chef des assaillants décharge son pistolet « dans la tête d’un de ses hommes de pied, en disant : Voilà comme il faut traiter ceux qui donnent de faux avis ! » Il découvre en effet, lorsque la nièce du curé se démasque, que le brancard qu’il a enlevé n’est pas le bon : c’est Mlle de L’Étoile qu’il voulait...

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Le Mans, Musée de Tessé
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 19/03/2009
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.