Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le poète Roquebrune perd ses chausses (Roman comique) - Pater
Le poète Roquebrune perd ses chausses (Roman comique) - Pater Auteur : Pater, Jean-Baptiste Joseph (1695-1736)

Cette notice fait partie d’une série : Jean-Baptiste Pater, Cycle du Roman comique au château de Sans-Souci (pièce ou n° 6 / 14)

Datation : entre 1729 et 1732

Source textuelle : Scarron, Le Roman comique (1651 et 1657) I, 20

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Nature de l’image : Peinture sur toile

Lieu de conservation : Berlin, Staatliche Schlösser und Gärten, Château de Potsdam-Sans Souci, inv. n°GKI 5067

Bibliographie : F. Chaserant &al, Le Roman comique illustré, Cénomane/Musées du Mans, 2004, P. 69
Notice n° A6709   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Fesses de Roquebrune ; Destin & un fou (Roman comique) - P. D. Martin // Ragotin pendu à un arbre (Roman comique, III, 12, éd. 1752) - De Sève

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
3. Gravé par Edme Jeaurat en 1732.

Analyse de l’image :
    Le poète Roquebrune rompt la ceinture de sa culotte en voulant monter à cheval à la place de Ragotin.
    « Mais il y avait quelque sort jeté sur ce malencontreux animal : la selle mal sanglée tourna comme à Ragotin et, ce qui attachait ses chausses s’étant rompu, le cheval l’emporta quelque temps un pied dans l’étrier, l’autre servant de cinquième jambe au cheval, et les parties de derrière du citoyen du Parnasse fort exposées aux yeux des assistants, ses chausses lui étant tombées sur les jarrets. » (GF, p. 183.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Berlin, Staatliche Schlösser und Gärten, Château de Potsdam-Sans Souci
Traitement de l’image : Photographie numérique
    Cliché n° F0018921
Localisation de la reproduction : Photothèque de la Stiftung Preußische Schlösser und Gärten
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 29/03/2009
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.