Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Histoire d’Hassan et de Zatime (Dessins pour le Cabinet des Fées) - Marillier
Histoire d’Hassan et de Zatime (Dessins pour le Cabinet des Fées) - Marillier Auteur : Marillier, Clément-Pierre (1740-1808)

Cette notice fait partie d’une série : Marillier, Dessins pour le Cabinet des fées, 2 vol., 1785 (pièce ou n° 51 / 126)

Datation : 1785

Source textuelle : [Nadal,] Les Voyages de Zulma dans le pays des fées (1734) Histoire d’Hassan et de Zatime

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Dessin (lavis)

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, Fonds Rothschild, Picot 225
Notice n° A7862   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Pamela retrouve son père (Tome 18, Paméla, 1823) - Marillier // L’accordée de village - Greuze // Édouard demande pardon à SP (Nouvelle Héloïse, Londres [1781?] fig2) - Marillier

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Au-dessus de l’image, en haut à gauche, « hist. d’hassan et de zatime », à droite « tom. 16. 3ème des. »
Légende dans le cartouche : « laissez le soin de vôtre justification a la Sultane ; | embrassez vôtre pere que j’ai fait venir, et partez | sur le champ ; »
2. 3ème illustration du volume 16.
L’Histoire d’Hassan et de Zatime est la 6e histoire des Voyages de Zulma dans le volume 16 du Cabinet des fées.
Première publication :
[Augustin Nadal,] Les Voyages de Zulma dans le pays des fées, écrits par deux dames de condition, Amsterdam, F. Changuion, 1734, 287p. in-12, cote Bnf Y2-73852.

Analyse de l’image :
    Le dessin illustre la fin de l’histoire d’Hassan et de Zatime.
   Almansine, leur fille, raconte d’abord l’histoire des malheurs de sa famille à l’empereur Soliman, à qui elle a été livrée pour être l’une de ses concubines : Hassan son père était bacha de l’île de Chio, il aimait tendrement son épouse Zatime et en était aimé. Un de ses amis, Ussin, est tombé amoureux de Zatime. Hassan l’a exilé, Ussin a comploté contre lui à Constantinople et obtenu le gouvernement de Chio. Hassan a pris la fuite, Zatime et Almansine ont été vendues comme esclaves à Ussin, Almansine expédiée à Constantinople chez le visir Amulaki. Almansine s’est éprise de son fils Achmet, mais Amulaki l’a offerte à l’empereur Soliman pour être sa concubine à la place de sa fille Attalide. Séduit et ému par Almansine, le sultan promet de la respecter et de donner une leçon au visir Amulaki qui l’a trompé en lui présentant Almansine à la place d’Attalide. Il somme Amulaki de lui amener sa fille. Achmet persuade alors on père de le substituer à sa sœur, à qui il ressemble beaucoup. Il est conduit, voilé, au sérail auprès d’Almansine, et son père assigné à résidence dans son palais. Almansine obtient du sultan la clef d’un pavillon au bord de la mer, elle s’y rend avec Achmet et des bijoux, pour acheter sa fuite aux pêcheurs du lieu. Ils s’enfuient le lendemain, laissant une lettre pour Soliman. Soliman ordonne d’arrêter le fils du visir, par représailles. C’est sa fille, Attalide, qui se livre à la place de son frère. Soliman en tombe éperdument amoureux et grâcie le visir.
   Pendant ce temps, Almansine et Achmet, d’abord réfugiés chez le pêcheur, prennent la fuite sur un bateau pour Smyrne. Le sultan les fait rattraper par une frégate, qui ramène Achmet à Constantinople. Alors qu’Achmet s’attend au pire des châtiments, le Sultan le fait conduire auprès de sa sœur qui lui annonce qu’il est pardonné et que Soliman lui destine le trône du soudan d’Egypte pour y vivre avec Almansine. Achmet se jette alors aux pieds de Soliman pour le remercier. Celui-ci lui présente le visir son père, qu’il a grâcié. Almansine, à Smyrne, a retrouvé ses parents. Achmet les y rejoint et ils coulent ensuite des jours heureux en Egypte.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Dijon, Amélia Belin, université de Bourgogne
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 02/08/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.