Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Florine ou la belle Italienne (Dessins pour le Cabinet des Fées) - Marillier
Florine ou la belle Italienne (Dessins pour le Cabinet des Fées) - Marillier Auteur : Marillier, Clément-Pierre (1740-1808)

Cette notice fait partie d’une série : Marillier, Dessins pour le Cabinet des fées, 2 vol., 1785 (pièce ou n° 60 / 126)

Datation : 1785

Source textuelle : Le Marchand, Françoise (17..-1754) Florine, ou la belle Italienne (1713)

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Dessin (lavis)

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, Fonds Rothschild, Picot 225
Notice n° A7871   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : 1. Florine enlevée par Mauritiane (Cabinet des fées T1, 1717) // Le Rendez-vous à la fontaine, ou L’Alarme - Jean-François de Troy

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Au-dessus de l’image, en haut à gauche, « florine ou la belle italienne. », à droite « tom. 19. 3ème dessein »
Légende dans le cartouche : « la Princesse l’ayant entendüe, envoya une suivante | pour sçavoir ce que ce pouvoit être. »
2. 3ème illustration du volume 19.
Le conte paraît pour la 1ère fois anonymement : Florine ou la belle italienne, nouveau conte de fées, Paris, C. Jombert, 1713, in-12, cote Bnf Y2-9210.

Analyse de l’image :
     « Mauritianne resta aux environs du château ; & un jour qu’elle apperçut la princesse qui se promenoit sur une des terrasses de l’enceinte, elle prit la figure d’une vieille, se plaignant comme une personne accablée de douleur. La princesse l’ayant entendue, envoya une suivante pour savoir ce que ce pouvoit être. Cette suivante lui rapporta que c’étoit une vieille femme étendue par terre, qui paroissoit très-mal, & qui demandoit du secours. La princesse y courut. Mauritianne voyant Florine hors de cette enceinte, la saisit d’une main, &, de l’autre, traça autour d’elle un cercle mystérieux, & à l’instant elles furent enveloppées d’un nuage fort épais, qui les déroba aux yeux de la suivante. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Dijon, Amélia Belin, université de Bourgogne
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 03/08/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.