Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La réconciliation de la reine & de son fils (Cycle de Marie de Médicis) - Rubens
La réconciliation de la reine & de son fils (Cycle de Marie de Médicis) - Rubens Auteur : Rubens, Pierre Paul (1577-1640)

Cette notice fait partie d’une série : Rubens, Cycle de la Vie de Marie de Médicis (pièce ou n° 21 / 25)

Datation : entre 1622 et 1625

Sujet de l’image : Composition mixte (allégorie et histoire)

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 394 * Largeur 295 cm

Lieu de conservation : Paris, Musée du Louvre, INV. 1788
Notice n° A8243   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Assomption de la Vierge - Titien // Jupiter foudroyant les Géants révoltés - Giovanni Francesco Romanelli // Minerve casquée et armée du foudre - Fontana // Saint Michel terrassant les anges rebelles - Albrecht Dürer // Vision de la Femme et du Dragon (Vierge de l’Apocalypse) - Pierre-Paul Rubens

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
3. Rubens compose sa toile à partir du modèle de l’Assomption de la Vierge. Voir notamment celle de Santa Maria dei Frari par le Titien.

Analyse de l’image :
    La réconciliation de la reine & de son fils après la mort du duc de Luynes (15 décembre 1621), conseiller de Louis XIII qui avait fait assassiner Concini, le favori de Marie de Médicis.
   
   Bellori décrit ainsi le tableau :
    « 20. À la paix succède[nt] les retrouvailles et la réunion dans le ciel : on voit le Roi Louis XIII monter vers sa mère dans les nuées, où les doux zéphyrs insufflent les brises de l’amour. À côté d’elle se trouve la Charité avec ses enfants nus, et dans la lumière resplendit l’Espérance vêtue de vert, assise sur le globe de la France ; devant elle, la Valeur, sous les traits d’un jeune homme en habit rougeoyant, abat l’hydre de la rébellion, dont les têtes de serpent tuées se recroquevillent. »
   (Bellori, Le Vite de’ pittori, scultori et architetti moderni, Rome, Mascardi, 1672)
   
   La Charité est visible en haut à gauche, on ne voit que deux de ses trois enfants traditionnels. L’Espérance est tout en haut à droite, on ne voit pas sur quoi elle est assise, et c’est dans ses mains qu’elle tient le globe qui représente la souveraineté sur la France, ainsi qu’un aviron pour orienter le navire de l’État. La Valeur n’est pas un jeune homme mais une femme avec une abondante chevelure. Minerve peut être représentée tenant le foudre de Jupiter.
   Pour Félibien, Louis XIII ne monte pas au Ciel, mais en descend, ce qui paraît un contresens dans un Cycle à la gloire de Marie de Médicis : on monte vers elle…
   Rubens a dû représenter Louis XIII au dessus de Marie, parce qu’il est le roi. Mais il le représente montant, parce que la reine ne peut s’abaisser devant son fils.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Musée du Louvre
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://www.insecula.com (insecula)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 04/11/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 05/06/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.