Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La conclusion de la paix à Angers (Cycle de Marie de Médicis) - Rubens
La conclusion de la paix à Angers (Cycle de Marie de Médicis) - Rubens Auteur : Rubens, Pierre Paul (1577-1640)

Cette notice fait partie d’une série : Rubens, Cycle de la Vie de Marie de Médicis (pièce ou n° 22 / 25)

Datation : entre 1622 et 1625

Sujet de l’image : Composition mixte (allégorie et histoire)

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 394 * Largeur 295 cm

Lieu de conservation : Paris, Musée du Louvre, INV. 1787
Notice n° A8244   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : La Jalousie, ou l’Envie (Invidia, chapelle Scrovegni) - Giotto // L’ignorance chassée (Fontainebleau, Galerie François Ier) - Rosso Fiorentino

Analyse de l’image :
    La Conclusion de la paix, à Angers, le 10 août 1620
   Ce sujet remplace La Prise d’armes devant Pont-de-Cé pour la deuxième fois, sujet bientôt abandonné mais encore mentionné dans la Correspondance de Rubens en août 1622.
   
   Description de Bellori :
    « 9. Ensuite, la Reine s’apprête à se réconcilier avec le Roi son fils, conduite par Mercure au Temple de la Paix. La Paix elle-même éteint le flambeau de la guerre sur un monceau d’armes, et Mercure présente à la Reine le caducée. Sur le côté, la Fureur et la Fourberie se tourmentent, souffrant avec les autres vices. »
   (Bellori, Le Vite de’ pittori, scultori et architetti moderni, Rome, Mascardi, 1672)
   
    En haut des marches à gauche, Mercure (allégorie de Louis XIII ?) conduit la reine mère au temple de la paix. La figure centrale vêtue de blanc est une personnification de la Paix.
   Le personnage de droite pourrait représenter la Fureur guerrière, que Ripa décrit les yeux bandés, armée d’un faisceau : ici ce sont des serpents.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Musée du Louvre
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://www.insecula.com (insecula)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 04/11/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 04/12/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.