Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
L’oracle et l’impie (Fables de La Fontaine, Barbin, 1668) - Chauveau
L’oracle et l’impie (Fables de La Fontaine, Barbin, 1668) - Chauveau Auteur : Chauveau, François (1613-1676)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Fables choisies mises en vers par M. de La Fontaine, in-4°, Denys Thierry, 1668 (pièce ou n° 75 / 115)

Datation : 1668

Source textuelle : La Fontaine, Fables (1668-1692) Livre IV, Fable 19, Pléiade p. 167

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Versailles, Bibliothèque municipale centrale, Rés. Lebaudy in-4 32
Notice n° A8264   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : L’oracle et l’impie (La Fontaine, Desaint et Saillant, 1755) - Oudry

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé « F. C. » en bas devant le piédestal de la statue.
2. Livre IV, Fable 19

Analyse de l’image :
    Vouloir tromper le Ciel, c’est folie à la Terre ;
   Le dédale des cœurs en ses détours n’enserre
   Rien qui ne soit d’abord éclairé par les dieux.
   Tout ce que l’homme fait, il le fait à leurs yeux,
   Même les actions que dans l’ombre il croit faire.
   Un Païen qui sentait quelque peu le fagot,
   Et qui croyait en Dieu, pour user de ce mot,
               Par bénéfice d’inventaire,
               Alla consulter Apollon.
               Dès qu’il fut en son sanctuaire :
   Ce que je tiens, dit-il, est-il en vie ou non ?
               Il tenait un Moineau, dit-on,
               Prêt d’étouffer la pauvre bête,
               Ou de la lâcher aussitôt,
               Pour mettre Apollon en défaut.
    Apollon reconnut ce qu’il avait en tête :
   Mort ou vif, lui dit-il, montre-nous ton Moineau,
               Et ne me tends plus de panneau ;
   Tu te trouverais mal d’un pareil stratagème.
               Je vois de loin, j’atteins de même.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 25/11/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 26/10/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.