Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Allégorie du bon gouvernement : Sagesse, Justice, Concorde - A. Lorenzetti
Allégorie du bon gouvernement : Sagesse, Justice, Concorde - A. Lorenzetti Auteur : Lorenzetti, Ambrogio (vers 1290-vers 1348)

Datation : entre 1338 et 1339

Sujet de l’image : Sujet allégorique. Le bon gouvernement

Nature de l’image : Fresque

Lieu de conservation : Sienne, Palazzo pubblico

Bibliographie : Chiara Frugoni, Pietro et Ambrogio Lorenzetti, Florence, Scala, 1988, n° 82, p. 69
Notice n° A8830   (n°2 sur 2)  Notice précédente  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions à l’intérieur de l’image (hors signature et date).
2. Fresque commandée et payée entre 1338 et1339 par la commission des Neuf qui gouvernait alors Sienne pour orner une salle du Palais public.

Analyse de l’image :
    En haut, SAPIENTIA tient en équilibre la balance entre les plateaux delaquelle, au centre, trône IUSTITIA, avec l’inscription « Diligite justitiam qui judicatis terram » (Choisissez la Justice, vous qui administrez le monde, début du livre de la Sagesse dans la Bible). Sous la Justice se tient CONCORDIA, qui tient à la main une corde reliée au plateau favorable de la balance de Justice. Concorde tire vers le bon.
   Cette corde renvoie peut-être également à une fausse étymologie du mot, non pas la communauté des cœurs (cor, cordis), mais l’harmonie des cordes (chorda, ae).

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Sienne, Palazzo pubblico
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 09/08/2011
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.