Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Les filles du concierge (Mémoires de Casanova, fig. 40) - d’après Julius Nisle
Les filles du concierge (Mémoires de Casanova, fig. 40) - d’après Julius Nisle Auteur : Nisle, Julius (1812-1850)
Graveur : Gnauth, Adolf (1812-1876), lithographe

Cette notice fait partie d’une série : Gallerie zu den Memoiren des venetianers Jakob Casanova [vers 1865] (pièce ou n° 40 / 48)

Datation : 1850

Source textuelle : Casanova, Histoire de ma vie jusqu’à l’an 1797 (1822-1962) Volume 7, chapitre 3, Bouquins II p. 491.

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Lithographie
Notice n° A8984   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Le titre allemand est « Die Töchter des Kastellans », et la légende en français est « Les filles du Châtelain », qui ne correspond pas au récit.

Analyse de l’image :
     A Grenoble, Casanova, sur les conseils du baron de Valenglard à qui Mme d’Urfé l’a recommandé, se loge « dans une maison magnifique hors de la ville ». La maison est à vendre et son concierge le logera pour rien à condition de lui faire la cuisine. Casanova sera servi par les deux filles du concierge, Manon et Rose, et leur cousine. Tandis qu’il courtise, en vain, la belle Mlle Roman, il les séduit l’une après l’autre, puis, avant de quitter Grenoble, les persuade d’engager une partie à quatre.
    « Vis-à-vis de ces trois filles, que j’ai fait en vain tout mon possible pour les griser, les heures me passèrent si vite que j’ai décidé de différer mon départ au lendemain. Las de mystère, je voulais les avoir toutes ensemble, et je voyais que dans le courant de la nuit cela pouvait me réussir. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché :
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 25/09/2011
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.