Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Constantin et les Pères brûlent les livres ariens au concile de Nicée en 325
Constantin et les Pères brûlent les livres ariens au concile de Nicée en 325
Datation : 825

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Conciles

Objet indexé dans l’image : Livre(s) au feu

Nature de l’image : Dessin à la plume
Technique utilisée : Plume sur parchemin

Lieu de conservation : Vercelli, Bibliothèque capitulaire, ms CLXV
Notice n° A9098   (n°1 sur 24)  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Entre l’empereur et les Pères de l’Église, on peut lire :
« Sinodus Nicenius [fuit ?] numerus | s[an]c[t]or[um] patr[um] . CCCXVIII . et omnes | subscrip | seru | n | t. »
Sur le marchepied du trône de Constantin :
« Constantinus imp[erator] ».
Au-dessus des livres :
« Heretici | Arriani | damnati ».
2. Page d’un manuscrit de droit canon.

Analyse de l’image :
     Le concile est présidé, sur un pied d’égalité, à gauche par l’empereur Constantin entouré de sa garde, à droite par un moine portant la tonsure, peut-être l’évêque Ossius de Cordoue, instigateur politique du concile de Nicée. Sous eux, les participants du concile, disposés en deux files parallèles, sont occupés à brûler les livres hérétiques ariens. La disposition n’est pas celle du demi-cercle magistral de la dispute (qui n’apparaîtra que plus tard), mais une organisation quadripartite de l’espace, fondée sur la symétrie de la gauche et de la droite (du pouvoir politique et du pouvoir théologique) et sur l’opposition du haut et du bas : en haut, Ossius indique la Bible comme seule référence, tandis qu’en bas tous les autres livres sont brûlés.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Vercelli, Bibliothèque capitulaire
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 25/11/2011
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 30/10/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.