Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La cage dérobée - Hallé
La cage dérobée - Hallé Auteur : Hallé, Noël (1711-1781)

Cette notice fait partie d’une série : Paris, Salon de 1763 (pièce ou n° 20 / 208)

Datation : 1763

Sujet de l’image : Sujet de genre. La cage à oiseaux

Objets indexés dans l’image :
Cage / Moutons, agneau ou brebis / Spectateur animal (aigle, cheval, chien, vache)

Nature de l’image : Peinture sur bois
Dimensions :  Hauteur 18,4 * Largeur 25,3 cm

Lieu de conservation : Collection particulière
Notice n° A9630   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : La cage dérobée ou Le voleur adroit - Vivant Denon d’après Hallé // Une Bergère qui flatte de la Main un jeune Berger - Hallé

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé et date illisible : « Hallé 17… »
2. Vente Christie’s 7714, Old Master & British Pictures, 24 avril 2009, Londres, King Street, lot 56.

Analyse de l’image :
    Livret du Salon de 1763 :
    « Par M. Hallé, Professeur.
    18. […]
    20. Deux petits Tableaux de Pastorales. »
   
   Lettre de Mathon de la Cour, p. 18 :
    « N°. 20. Les deux petites pastorales qui viennent après sont très-agréables, l’une représente une Bergere qui flate de la main un jeune Berger : ce sont deux enfans. Le Berger a l’air d’une ingénuité tout-à-fait touchante : on ne voit la tête de la Bergere que par derriere. Dans l’autre pastorale, c’est un Berger qui prend une cage sur les genoux d’une Bergere endormie. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Collection particulière
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 12/08/2012
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 30/05/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.