Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La fête à Saint-Cloud - Fragonard
La fête à Saint-Cloud - Fragonard Auteur : Fragonard, Jean-Honoré (1732-1806)

Datation : entre 1775 et 1780

Sujet de l’image : Fête galante

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 216 * Largeur 335 cm

Lieu de conservation : Paris, Banque de France (Hôtel de Toulouse)

Bibliographie : P. Rosenberg et M.-A. Dupuy, Fragonard (cat), RMN, 1987, n° 161, p. 338
Notice n° B0475   (n°10 sur 32)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Le parc de Saint-Cloud - Hubert Robert // La balançoire - Fragonard

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Peut-être un des cinq tableaux de Fragonard provenant de la collection de Louis-Pierre-Sébastien Marchal de Sainscy passée en vente à Paris en 1789. Ces œuvres, qui faisaient probablement partie du décor, ne furent semble-t-il pas adjugées et durent rester dans l’hôtel. Celui-ci fut acquis après 1806 par la Banque de France et détruit vers 1930. C’est entre ces deux dates que la Fête dut être transférée dans l’Hôtel de Toulouse, le siège de la banque, avec trois tableaux de Francesco Casanova qui y sont toujours conservés. Pierre Rosenberg identifie les quatre autres Fragonard avec La balançoire et Le colin-maillard aujourd’hui à la National Gallery de Washington, et Le cheval fondu et La main chaude, du même musée. (Didier Rykner, La Tribune de l’art)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Banque de France (Hôtel de Toulouse)
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://www.latribunedelart.com (La Tribune de l’art)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 03/02/2013
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.