Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Buste de Camille Falconet, médecin - Étienne-Maurice Falconet
Buste de Camille Falconet, médecin - Étienne-Maurice Falconet Auteur : Falconet, Etienne-Maurice (1716-1791)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Paris, Salon de 1761 (pièce ou n° 117 / 157)

Datation : 1760   (Œuvre datée)

Sujet de l’image : Portrait

Nature de l’image : Sculpture en marbre
Dimensions :  Hauteur 62 * Largeur 33 cm

Lieu de conservation : Angers, Musée des Beaux-Arts, MBA 51 J 1881S
Notice n° B0672   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. « FALCONET 1760 (S.D. SUR LA TRANCHE AU REVERS) ; DES DEUX HOMONYMES L’UN A REPRODUIT L’AUTRE PAR LA PLASTIQUE LE JEUNE A REPRESENTE LE VIEUX (EN GREC, AU REVERS) »
2. Entré au musée en 1819.
3. Buste en terre cuite, mais avec une perruque, à la faculté de médecine de Paris ; autre buste en plâtre, avec perruque, à la bibliothèque de Lyon.

Analyse de l’image :
    Commentaire de Diderot dans le Salon de 1761 :
   «  Beau, très beau. On ne saurait plus ressemblant. Quand nous aurons perdu ce vénérable vieillard, nous demanderons où est son buste, et nous l’irons revoir. Aussi cette tête-là prêtait bien à l’art. Elle est chauve. Un grand nez. De grosses rides et bien profondes. Un grand front. De longues cordes de vieillesse tendues du dessous de la mâchoire, le long du col, jusqu’à la poitrine  ; une bouche d’une forme particulière. De la sérénité  ; de l’ingénuité, et de la bonhomie.  » (Ver IV 229, DPV  XIII  262)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Angers, Musée des Beaux-Arts
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 24/04/2013
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.