Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La mort de Marcus Curtius - Pierre Joseph Célestin Francois
La mort de Marcus Curtius - Pierre Joseph Célestin Francois Auteur : François, Pierre Joseph Célestin (1759-1851)
Œuvre signée.

Datation : entre 1790 et 1810

Source textuelle : Tite-Live, Histoire romaine, livre VII chap. 6, Budé p. 9sq.

Sujet de l’image : Sujet historique. Marcus Curtius

Nature de l’image : Peinture sur bois
Dimensions :  Hauteur 66,7 * Largeur 50,8 cm

Lieu de conservation : Commerce d’art
Notice n° B3010   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé « françois » avec une inscription au revers de la toile : « L’Amour de la Patrie ou le Dévouement de Curtius. A histi (?) Roma. »
2. Vendu par Christie’s le 3 novembre 1999, New York, East, vente n°8301, lot 32.

Analyse de l’image :
     L’histoire de la « devotio » de Marcus Curtius est racontée par Tite Live au livre VII de l’Histoire romaine. Un gouffre s’étant ouvert au milieu du Forum Romain, et les dieux ayant averti les Romains d’y consacrer ce qui faisait la principale force du peuple romain si on voulait assurer la perpétuité de la république, le jeune Marcus Curtius, déjà célèbre par ses exploits militaires, déclara que rien ne consacrait mieux la supériorité de Rome que les armes et se précipita à cheval et tout armé dans l’abîme.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Commerce d’art
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 06/12/2015
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.