Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Histoire de Schems-Eddin (Les Mille et un quarts d’heure, 1715, t.1)
Histoire de Schems-Eddin (Les Mille et un quarts d’heure, 1715, t.1)
Cette notice fait partie d’une série : Les mille et un quart-d’heure. Contes tartares, La Haye, Du Sauzet, 1715, 4 vol. (pièce ou n° 2 / 13)

Datation : 1715

Source textuelle : [Gueullette,] Les mille et un quarts-d’heure. Contes tartares (1715)

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Erlangen, Universitätsbibliothek Erlangen-Nürnberg, H58/EZ-II 542[1/2]
Notice n° B3037   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : 1001 quarts d’heure. Schems-Eddin (Cabinet des fées, t21, 1785) - Marillier

Analyse de l’image :
    La gravure illustre la conclusion de la première partie du conte :
    Schems-Eddin est un enfant trouvé, recueilli par un tailleur d’Astracan. Il devient lui-même un tailleur réputé, capable de confectionner un habit sur mesure rien qu’en regardant sa cliente, sans avoir à en prendre les mesures.
    Trois dames mystérieuses louent ses services : il s’agit de confectionner les habits des deux plus jeunes, qui doivent demeurer voilées. On voit sur la gravure en haut le trône à trois sièges où ces dames reçoivent le tailleur.
    Schems-Eddin tombe amoureux de l’une d’elles, qui se révèle être Zebd-El-Caton, dont le roi d’Astracan est follement amoureux, mais qui se refuse à lui. Le roi fait irruption dans le salon pendant un des essayages, il fait arrêter et dénuder la jeune femme et le jeune homme, qu’on voit au premier plan à gauche et au centre. Schems-Eddin lance un poignard et blesse mortellement le roi. On voit le poignard à sa droite sur son trône. A ce moment là, la dame plus âgée, qui est la première épouse du roi, et qu’on voit à gauche devant Zebd-El-Caton, reconnaît sur la poitrine de Schems-Eddin une tache en forme de grenade : c’est son fils qu’elle a abandonné à cause d’une prédiction, selon laquelle il assassinerait son père…

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Erlangen, Universitätsbibliothek Erlangen-Nürnberg
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 29/12/2015
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/03/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.