Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Distillation à la lumière du soleil (Encyclopédie, t20, Chimie, Pl9)
Distillation à la lumière du soleil  (Encyclopédie, t20, Chimie, Pl9)
Cette notice fait partie d’une série : Recueil de planches sur les sciences, les arts libéraux… (Encyclopédie Diderot) (pièce ou n° 2 / 26)

Datation : 1763

Sujet de l’image : Histoire des sciences, chimie

Nature de l’image : Gravure sur cuivre
Notice n° B3354   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Cornues jumelles (G della Porta, De distillatione lib. IX, Rome, 1608) // Cornue polycéphale (G della Porta, De distillatione lib. IX, Rome, 1608)

Analyse de l’image :
    PLANCHE IX.
   108. Distillation ou digestion au soleil par réflexion. Libav.
   109. Distillation ou digestion par réfraction. Libav.
   110. Distillation au soleil par réflexion pour une cornue. Libav.
   111. Alambic de cuivre polycreste, au moyen duquel on peut distiller toute sorte d’eaux, d’esprits, d’huiles essentielles, &c. au bain de vapeur, au bain - marie ou au degré de l’eau bouillante. R.
   112. La piece inférieure de l’alambic précédent; elle sert de cucurbite, lorsqu’on veut distiller au degré de l’eau bouillante ou du bain marie, lorsqu’on n’a besoin que d’un degré de chaleur moins considérable.
   113. La piece supérieure coupée pour faire voir son chapiteau d’étain & son réfrigérent de cuivre.
   114. Cucurbite d’étain qu’on ajuste dans l’alambic précédent, lorsqu’on veut distiller au bain - marie.
   115. Autre cucurbite d’étain qu’on substitue à la précédente, lorsqu’on ne veut avoir que la chaleur du bain de vapeur.
   116. Couvercle qui s’ajuste également aux deux cucurbites, fig. 114. & 115. & à la piece de la fig. 112.
   117. Chaudron de cuivre pour placer une cucurbite au bain - marie. R.
   118. Son couvercle avec un trou au milieu pour donner passage au col de la cucurbite. On a représenté la cucurbite adaptée à ce couvercle. On employe cet appareil, lorsqu’on veut distiller des substances qui pourroient attaquer les vaisseaux de métal, & qui n’exigent pas un grand degré de chaleur, telles que le cochlearia & les autres plantes cruciferes, le vinaigre, &c.
   119. Diploma ou bain - marie des anciens, avec son fourneau. Libav.
   120. Plaque percée en fer ou en cuivre, pour soutenir le vaisseau sur le bain.
   121. Couvercle du vaisseau avec des crochets en - dedans pour suspendre les matieres qu’on ne veut qu’humecter.
   122. Cucurbites de rencontre.
   123. Matras de rencontre. On se sert de l’un ou de l’autre de ces deux appareils pour les digestions, les circulations, &c.
   124. Appareil de cohobation. Libav.
   125. Vaisseaux de l’appareil précédent.
   126. Bain pour les vaisseaux de l’appareil ci - dessus, fig. 224.
   

Informations sur l’image :
Auteur du cliché :
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 08/03/2016
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 20/03/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.