Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
De littera Y (Virgile, éd. S. Brant, Strasbourg, 1502, Fol. A11v)
De littera Y (Virgile, éd. S. Brant, Strasbourg, 1502, Fol. A11v)
Datation : 1502

Sujet de l’image : Sujet allégorique. L’Y de Pythagore

Objet indexé dans l’image : Y

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Heidelberg, Universtätsbibliothek, Cod. Heid. 370,319
Notice n° B3536   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. L’image illustre le texte suivant, qui figure sur la page en regard, au folio A12r :
Littera pythagoræ discrimine secta bicorni.
Humanæ vitæ speciem præferre videtur.
Nam via virtutis dextrum petit ardua callem.
Difficilemque aditum primum spectantibus offert:
Sed requiem præbet fessis in vertice summi.
Molle ostentat iter via lata: sed ultima meta
Præcipitat captos: voluitque per ardua saxa.
Quisquis enim duros casus virtutis amore
Vicerit: ille sibi laudemque decusque parabit.
At qui desidiam: luxumque sequetur inertem:
Dum fugit oppositos incauta mente labores.
Turpis inopesque simul miserabile tranfigit ævum.
Ce texte est suivi d’un second développement :
Littera pythagoræ discrimine secta bicorni.
Humanæ vitæ speciem præferre videtur.
Nam via virtutis dextrum petit ardua callem.
Difficilemque aditum primum spectantibus offert:
Sed requiem præbet fessis in vertice summi.
Molle ostentat iter via lata: sed ultima meta
Præcipitat captos: voluitque per ardua saxa.
Quisquis enim duros casus virtutis amore
Vicerit: ille sibi laudemque decusque parabit.
At qui desidiam: luxumque sequetur inertem:
Dum fugit oppositos incauta mente labores.
Turpis inopesque simul miserabile tranfigit ævum.

Ce texte est suivi d’un second développement :
4. NAI KAI OY PYTHAGORIKON
Est et Non cuncti monosyllaba nota frequentant.
His demptis nil est, hominum quod sermo volutet.
Omnia in his et ab his sunt omnia, sive negoti
sive oti quicquam est, seu turbida sive quieta.
Alterutro, pariter nonnumquam, saepe seorsis
obsistunt studiis, ut mores ingeniumque,
ut faciles vel difficiles contentio nancta est.
Si consentitur, mora nulla intervenit «est est»:
sin controversum, dissensio subiciet «non». Hinc
fora dissultant clamoribus, hinc furiosi
iurgia sunt circi, cuneati hinc laeta theatri
seditio, et tales agitat quoque curia lites.
Coniugia et nati cum patribus ista quietis
verba serunt studiis salva pietate loquentes.
Hinc etiam placidis schola consona disciplinis
dogmaticas agitat placito certamine lites.
Hinc omnis certat dialectica turba sophorum.
Est lux: estne dies ergo? Non convenit istuc.
Nam facibus multis aut fulgeribus quotiens lux
est nocturna homini, non est lux ista diei.
Est et non igitur, quotiens lucem esse fatendum est
sed non esse diem. Mille hinc certamina surgunt,
hinc pauci multi quoque talia conmeditantes
murmure concluso rabiosa silentia rodunt.
Qualis vita hominum, duo quam monosyllaba versant!

2. Gravure tirée des Publij Virgilij Maronis Opera, éd. Sébastien Brant, impr. G. Grieninger, Strasbourg, 1502.
Le texte intitulé « la lettre de Pythagore ou l’Y » est une petite pièce apocryphe autrefois attribuée à Virgile.
3. http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/vergil1502

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Heidelberg, Universtätsbibliothek
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 26/03/2016
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 28/03/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.